Entreprise

Création d’entreprises en 2020 : Casablanca-Settat maintient une bonne dynamique en dépit de la crise sanitaire

Selon les données de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), sur les 83.806 entreprises créées en 2020, la région Casablanca-Settat a capté 276.175 entreprises personnes morales et 279.901 entreprises personnes physiques.


L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) vient de publier ses statistiques concernant la dynamique de création d’entreprises en 2020, une année marquée par le déclenchement de la crise sanitaire. On apprend ainsi que le nombre d’entreprises créées au Maroc durant l’année écoulée s’est établi à 83.806.

Lire aussi|BMCI et Aradei Capital signent un partenariat stratégique

L’OMPIC indique que ces entreprises se répartissent entre personnes morales (54.691) et personnes physiques (29.115). Dans le détail, pour les entreprises personnes morales, dont le total a été de 697.400 en 2020, la répartition sectorielle fait ressortir la domination du commerce avec une part de 32,51%, suivi du Bâtiment et travaux public (BTP) et activités immobilières (24,37%) et des services divers (17,07%), fait savoir la même source. Et, concernant les entreprises personnes physiques, au nombre de 1.179.576 durant l’année dernière, 57,31% d’elles relèvent du secteur du commerce, 10,43% des industries et 7,55% des services divers.

Lire aussi|Coronavirus : de nouvelles mesures exceptionnelles au profit de la restauration et d’autres secteurs

Notons que par région, Casablanca-Settat détient  276.175 entreprises personnes morales, devant Rabat-Salé-Kénitra (101.668) et Tanger-Tetouan-Al Hoceima (75.246). Sur les entreprises personnes physiques, Casablanca-Settat en compte 279.901, suivie de Rabat-Salé-Kénitra avec 146.699, et de Tanger-Tetouan-Al Hoceima avec 141.907 entreprises.

 
Article précédent

Amélioration du climat des affaires : le processus de modernisation du système de registre du commerce sur les bons rails

Article suivant

Les banques renoncent à 1,2 milliard de dirhams pour sauver Maghreb Steel !