Automobile

Crédit à la consommation : un rebond porté par la reprise des achats de voitures neuves

Les opérateurs spécialisés en matière de crédit à la consommation se frottent les mains. Précisément, certains viennent de communiquer par voie de presse leur résultat d’exploitation pour le premier trimestre de l’année en cours. Et il semble bien que la branche automobile leur ait permis de tirer favorablement leur épingle du jeu. C’est le cas de Salafin. 


Dans le détail, la filiale de Bank Of Africa (BOA) a réalisé une production nette (crédits distribués) de 313 millions de dirhams (MDH) au titre du premier trimestre 2021. Soit une progression de l’ordre de 2,1% par rapport à la même période un an auparavant.

Lire aussi | Tourisme : la France dit niet aux personnes ayant reçu des vaccins chinois et russes

Une augmentation soutenue principalement par le rebond des ventes de voitures neuves durant cette période, selon l’opérateur qui précise que les prêts automobiles ont affiché une croissance de 21,1% à 158 MDH, alors que les prêts personnels ont reculé de 12,1% à 154 MDH.

Lire aussi | Un avion algérien qui devait récupérer Brahim Ghali a dû rebrousser chemin

Comparé aux trimestres précédents, l’encours financier total au 31 mars 2021 s’est, quant à lui, stabilisé pour atteindre près de 3,39 milliards de dirhams (MMDH), réparti entre les encours des opérations de crédit à 2,57 MMDH et les encours des opérations location avec option d’achat (819 MDH), fait savoir le staff de l’opérateur. À noter, que le produit net bancaire (PNB) s’est situé à 98 MDH, en retrait de -2,1% par rapport au 1er trimestre 2020.

 
Article précédent

Le Maroc bloque l'accord sur l'hydrogène vert avec l'Allemagne

Article suivant

Amnistie en recouvrement fiscal et créances publiques : compte à rebours !