Entreprises & Marchés

Crédit du Maroc lance sa banque online

Baldoméro Valverde, président du directoire du Crédit du Maroc.

La filiale du groupe Crédit Agricole France fait de l’innovation une priorité. Banque Directe, sa dernière nouveauté, vise à attirer quelque 100.000 nouveaux clients.


Bonne nouvelle pour les clients du Crédit du Maroc. La filiale marocaine du groupe Crédit Agricole France vient de lancer une nouvelle solution sur le marché : Banque Directe. C’est son nom et elle a vocation de permettre à ses utilisateurs un gain de temps quant aux différentes opérations bancaires. Dans un pays où le nombre d’abonnés à internet ne cesse de croître, atteignant près de six millions à fin 2013, avec une progression annuelle de 46%, selon l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications(ANRT), cette solution mise en place par Crédit du Maroc est très avenante. Il s’agit en effet d’une nouvelle offre de la banque, donnant l’accès à des services bancaires transactionnels en mode multicanal pour particuliers, professionnels et TPE. C’est un service 100% en temps réel, accessible sur ordinateur, smartphone, tablettes ou même directement sur les guichets automatiques bancaires. Il est disponible en trois langues: arabe, français et anglais. «Banque directe est une solution qui permet au client de ne plus se déplacer en agence, puisqu’il a désormais sa banque sur son smartphone ou sur sa tablette. Il peut faire un virement, faire des simulations de crédit et tout autre transaction bancaires en temps réel. C’est une banque en direct », a assuré le management du Crédit du Maroc.             

Efficacité commerciale ou rien

Selon Siham Nour, directrice marketing retail de la banque, Crédit du Maroc, à travers cette nouvelle offre, vise à attirer 100.000 nouveaux clients. Notons que le développement de ce service a nécessité un investissement de 10 millions de DH. Force est de souligner que la banque Crédit du Maroc s’est récemment engagée dans un processus visant à améliorer son efficacité commerciale. « Le Crédit du Maroc a multiplié par deux son nombre d’agences mais les résultats commerciaux n’ont pas été multipliés par deux», a confié à Challenge, Baldoméro Valverde, président du directoire de la banque. Pour changer la donne, une stratégie, dénommée Cap 2018, axée sur quatre grandes orientations majeures a été mise en place, avec des objectifs bien précis. «Nous allons travailler sur l’efficacité de notre organisation commerciale à travers le réseau que nous avons. Nous voulons avoir plus de clients et leur proposer plus de produits. Nous allons également travailler sur les process, réduire les délais, les coûts » a détaillé le président du directoire du Crédit du Maroc. Soulignons que la filiale du groupe français Crédit Agricole compte mobiliser 56 millions de DH de provisions pour les chantiers futurs à mener dans le cadre de cette stratégie, en plus de 50 millions de DH concernant le volet informatique. Baldoméro Valverde annonce d’ailleurs une «grosse initiative» dédiée à la clientèle privée de la banque prévue début 2015. Pour rappel, Crédit du Maroc a vu ses parts de marché se renforcer de 24 points de base à 5,35% sur le volet de la collecte de ressources et de 9 points de base à 5,47% au niveau de la distribution de crédit en 2013. 

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La B M annonce sa nouvelle stratégie pour le Maroc et 450 millions de dollars de nouveaux financements

Article suivant

Yasmine Immobilier mise 650 MDH dans Signature Anfa Clubs