Commerce extérieur

Creusement du déficit commercial et baisse des IDE à fin août 2016

Selon les dernières statistiques de l’Office des changes, La situation des échanges extérieurs au titre des huit premiers mois de 2016 fait ressortir une aggravation du déficit commercial de 13,9Mds DH, dû à un accroissement des importations de biens (+16,3Mds DH) plus important que celui des exportations (+2,4Mds DH).


La hausse des importations de 6,5% (267,6Mds DH contre 251,4Mds DH) provient de l’augmentation des achats de biens d’équipement (+14Mds DH), de produits finis de consommation (+7,4Mds DH), de demi produits (+4,5Mds DH) et de produits alimentaires (+4,2Mds DH). Cette évolution a été, toutefois, atténuée, par la baisse des approvisionnements en produits énergétiques (-11,6Mds DH) et en produits bruts (-2,2Mds DH). Hors produits énergétiques, les importations enregistrent une hausse de 13,6% ou +27,9Mds DH.

Par ailleurs, en dépit de la baisse des ventes de phosphates et dérivés (-12,5% ou -3,8Mds DH à fin août 2016), les exportations de biens s’inscrivent en hausse de 1,7%: 147,3Mds DH au lieu de 144,9Mds DH à fin août 2015. Ce résultat provient pour l’essentiel de la progression des exportations du secteur automobile (+4,6Mds DH), de l’«agriculture et agroalimentaire » (+2Mds DH) et du secteur textile et cuir (+1,1Md DH). Ainsi, le déficit commercial s’établit à 120,3Mds DH à fin août 2016 contre 106,5Mds DH un an auparavant et le taux de couverture à 55% contre 57,6%.

Enfin, le flux des investissements directs étrangers (IDE) baisse de 36,6% ou -7,9Mds DH: 13,6Mds DH contre 21,5Mds DH à fin août 2015. Cette évolution est attribuable au recul des recettes (-19,5% ou -5,2Mds DH) conjuguée à la hausse des dépenses (+50,6% ou +2,7Mds DH).

 
Article précédent

Législatives 2016 : L’Istiqlal présente un salafiste à Tanger

Article suivant

Moulay Hafid Elalamy Président & Fondateur de Saham Group