Startup

Daba’Go, la solution pour améliorer la mobilité dans les villes africaines

Améliorer l’expérience de mobilité dans les villes en développement, n’est pas toujours facile ! La start-up Daba’Go propose donc une application (web, android et IOS) de calcul d’itinéraire en transports collectifs 100% gratuite et disponible en 24/7 pour n’importe quel citadin. 


Le concept initial  

Daba’Go propose une application qui calcule le trajet optimal pour un trajet donné dans les grandes villes africaines, et propose à l’utilisateur une sélection d’options en prenant en compte les différents moyens de transport disponibles (train, taxi, tramway, marche, bus, boda…). Les trajets sont calculés et classés selon les critères de préférence de l’utilisateur : Coût, durée, nombre de correspondances maximum.

Le business model 

Pour les citadins, nous fournissons l’information gratuitement. Pour les acteurs, nous leur vendons l’information associée au besoin et au ressenti des utilisateurs soit en format brut soit dans une étude complète.

Daba’Go est exhaustif sur les transports disponibles. Petit taxi, covoiturage et autopartage sont aussi présents via des partenaires. Nous prenons une commission sur les mises en relations.

Nous proposons aussi le service en marque blanche (SaaS) pour les acteurs de transports public ou privé.

La cible 

Nous ciblons quiconque utilisant ou voulant se renseigner sur les transports dans les pays émergents (citadins, touristes …).

Pour le moment, nous développons l’application pour Casablanca. Nous la pensons avant tout pour le citadin, celui qui veut se déplacer de manière optimale et/ou intelligente, celui qui veut réduire son temps dans les transports et/ou son impact environnemental, celui qui veut maitriser ses dépenses et son planning.

Daba’Go est disponible pour tous, mais surtout pour vous !

La différenciation

Daba’Go propose un tout nouveau modèle algorithmique pour le calcul d’itinéraire qui est capable de combiner les transports traditionnels (tram, bus, train…) et les transports spécifiques aux grandes villes africaines (grand taxi, petit bus, boda…) à l’aide d’une Intelligence Artificielle/Machine Learning…

C’est un produit orienté utilisateur avant tout. Proposé par et pour des locaux qui n’hésitent pas à aller sur le terrain pour comprendre les besoins de la population et les acteurs.

Le marché potentiel

Sur notre ville pilote (Grand Casablanca) nous avons déjà un pool d’utilisateurs conséquent.

habitants de Casablanca × pourcentage de citadins marocains équipés de smartphones×pourcentage de ces derniers téléchargeant des applications×pourcentage des casablancais non motorisés×part des 15-55 ans= 7408213×82%×70%×89%×57% 

~ 2,15 millions d’utilisateurs potentiels (2 149 928)

Le lancement 

Nous avons réussi à développer un business model viable qui pourra évoluer avec le temps en fonction des retours des acteurs et des utilisateurs sur l’application. De plus, nous commençons à développer de solides partenariats et sommes intégrés dans un bon réseau.

L’application est en phase de finalisation et la bêta test est prévue avant début 2020. Tout d’abord, fermé sur un pool sélectionné puis il augmentera.

Le financement 

Nous avons cherché des financements pendant un certain temps. Aujourd’hui, grâce aux aides étatiques et d’organisme à but non lucratif, nous pouvons nous lancer complètement sans avoir besoin d’un financeur entrant dans le capital. Aujourd’hui, un financeur pourrait surtout nous permettre d’accélérer le lancement.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui

Article suivant

La CMIM met la lumière sur le bien-être des salariés en entreprise