Auto

Dakhla-El Guerguerat Grand Prix : une première étape sous le sceau du succès

C’est sous le sceau du succès que s’est amorcée la première édition du Dakhla-El Guerguerat Grand Prix Omar Bekkari. Un événement se déroulant du 28 au 31 janvier courant, concocté par la Fédération Marocaine des Véhicules Anciens (FMVA) et dont la première étape s’est soldée par un immense succès.


Outre le fait de se retrouver au volant d’inestimables véhicules classiques, d’arpenter de belles routes asphaltées et de s’émerveiller de la beauté des paysages du Sud marocain, cet événement entendait célébrer la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté marocaine sur son Sahara. Objectif pour les 82 véhicules engagés et les 200 participants présents en ce vendredi 29 janvier : rallier, au départ de Dakhla, la localité frontalière d’El Guerguerat. Un périple d’un peu plus de 800 km (aller-retour) qu’a effectuée sans sourciller allègrement la caravane. 

Lire aussi | Vers le triomphe de la vérité sur le Sahara Marocain

Au préalable, le staff d’organisation de la FMVA avait pris soin de réunir le jeudi 28 au matin tous les participants dans une salle de conférence d’une surface hôtelière de la région afin de procéder à un briefing relatif au déroulement de l’événement. Rappelons que ce dernier, outre le périple routier entre Dakhla et El Guergarat, s’articule également autour d’une exhibition routière, assorti d’un Grand Prix de régularité dans les rues de Dakhla. De nombreuses thématiques ayant trait notamment au règlement technique, au déroulement de l’événement, à la sécurité, autant pour les concurrents que pour leurs véhicules, ont été abordées. L’occasion également d’évoquer la mémoire d’Omar Bekkari, l’un des plus grands collectionneurs automobiles du Maroc, qui a hélas tiré sa révérence récemment. Une minute de silence lui a d‘ailleurs été allouée. 

Des préparatifs bien millimétrés 

L’après-midi, les participants s’étaient donné rendez-vous dans un parc de regroupement situé à Dakhla, une esplanade qui a permis au staff de la FMVA de procéder aux vérifications administratives et techniques des véhicules et de remettre aux concurrents leurs numéros de course, leurs plaques de rallye et autres autocollants à l’effigie des sponsors prenant part à cette opération, le tout devant être apposé sur la carrosserie.  

C’est sous le coup de 7h30 du matin que les participants ont fait vrombir leur moteur afin de se lancer à l’assaut du réseau routier de la région. Un patrimoine automobile d’une valeur inestimable comprenant les modèles les plus emblématiques qui ont forgé depuis ces 80 dernières années l’histoire de l’automobile mondiale. «C’est la première fois que se déroule un événement automobile de ce genre dans cette région et qui réunit autant de véhicules d’époque dans un parfait état de restauration», nous a indiqué un des membres de la FMVA. 

Lire aussi | Recherche minière : un bon cru pour 2020

Des engins que ne se sont pas fait prier pour «se dégourdir les jantes», certains propriétaires n’ayant pas hésité à appuyer sur le champignon histoire de se procurer quelques sensations fortes au volant, tous en admirant les paysages somptueux et sablonneux du Sahara marocain avec, en prime, l’Océan Atlantique à portée de mains ou s’entremêlent des vagues à faire saliver les amateurs de surf. 

Émotion et fierté à El Guergarat

Après plusieurs heures de route, la caravane a atteint El Guergarat, point d’orgue de cette première demi-journée d’étape. Un sentiment de fierté et de patriotisme a ainsi gagné tous les participants qui se sont dirigés vers le poste-frontière. Ils y sont restés de façon symbolique, célébrant fièrement la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté marocaine sur son Sahara, entonnant l’hymne national et portant haut et fort également les couleurs du drapeau national. Un moment exceptionnel qui restera gravé pour longtemps dans les mémoires des participants. «Le fait de nous retrouver ici à El Guergarat a suscité en nous un fort sentiment d’émotion, teinté de patriotisme. Nous sommes fiers de notre pays et de notre Roi», s’est exprimé Rafik Lahlou. Et l’organisateur et vice-président de la FMVA d’ajouter : «nous remercions vivement les autorités et toutes les personnes qui ont contribué à notre venue ici qui, d’ailleurs, s’est effectuée en toute sécurité. Notre Maroc est sûr du nord au sud». 

Une journée riche en émotion qui a reconduit l’ensemble des participants vers Dakhla. Précisément et au moment d’écrire ces lignes, la caravane du Dakhla-El Guerguerat Grand Prix Omar Bekkari a achevé une parade automobile dans les rues de la ville. Une exhibition qui laisse place dans le courant de l’après-midi au Grand Prix de régularité Omar Bekkari, la caravane devant clôturer en fin de journée et en grande pompe la première édition de cet événement par une cérémonie de remise des prix. 

 

Les confinements contre l’épidémie

Les confinements locaux permettent-ils de lutter efficacement contre l’épidémie ?

Article précédent

Vers le triomphe de la vérité sur le Sahara Marocain

Article suivant

Replay. L’émission « Décryptage » du Dimanche 31 janvier 2021