Flash-ecoSport

Dans le duel Maroc-USA pour 2026, la Chine veut avoir son mot à dire

La Coupe du monde c’est tous les quatre ans. Pour 2018 on sait que ce sera la Russie, et, sans Platini et Sarkozy, 2022 serait revenue aux USA. Seulement voilà, c’est le Qatar qui l’a eue. Du coup, le pays de l’Oncle Sam entend bien récupérer ce qu’il considère comme son dû. Sur son chemin se dresse le Maroc qui, lors du vote du 13 mai 2018 paraît bien armé pour l’emporter.


Les USA vont-ils subir un deuxième camouflet ? Impensable pour les Yankees qui n’ont pas envie de se ridiculiser dans un vote où la planète entière leur signifierait qu’elle préfère le Maroc. Pression sur la FIFA d’Infantino qui, sans les USA qui ont « balayé » la place en faisant partir Blatter, jamais Infantino n’aurait accédé sur le trône du football. Alors ? Alors problème pour le président chauve qui est en train de réfléchir au moyen de s’en sortir.

Les USA veulent 2026 ? Et bien, il va demander au Maroc de patienter jusqu’en 2030 avec l’assurance de l’obtenir et en mai prochain on proclamera USA et Maroc vainqueurs. La Chine étant candidate pour 2030 aurait accepté de passer son tour et d’organiser 2034. 16 ans se seront écoulés, beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts et beaucoup de ballons auront pénétré les filets.

La FIFA s’assure ainsi près de deux décennies de tranquillité avec 3 confédérations.

L’Europe est déjà très contrariée par le Qatar qui avec 2022, fera jouer le Mondial en hiver, période ou le foot européen est en vacances ; elle doit continuer à ronger son frein et attendre 2038 pour voir une Coupe du monde s’organiser à Rome, Paris ou Londres.

Quant à l’Amérique Latine, on ne sait même plus ce qu’il va y advenir.

Ses perspectives pour accueillir une phase finale d’un mondial sont tellement éloignées qu’aucun calendrier n’est fixé.

Attendons le 13 juin, veille de l’ouverture de la Coupe du monde en Russie pour y voir plus clair, mais disons-le tout net, ça sent bon pour nous.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Le Jour de l’an a enregistré 386.000 naissances

Article suivant

Retour des pluies ce vendredi