Informatique

Data Plus : des fonds pour doper l’activité de distribution

Six ans après l’entrée du groupe Société Générale Marocaine de Banque (SGMB) dans son capital, Data Plus procède à un nouveau renforcement de ses fonds propres.


En effet, l’assembleur des ordinateurs de bureau qui fut un des pionniers au Maroc dans cette activité de produits électroniques et informatiques grand public, vient de réaliser une augmentation de capital de 5 millions de DH. Au préalable, Data Plus a réduit son capital de 11,4 millions de DH pour éponger les pertes antérieures, ce qui, in fine, ramène le capital social à 10,2 millions de DH à l’issue de ces deux opérations concomitantes (contre 14 millions de DH initialement). Cette première levée de fonds depuis l’apport de dix millions de DH d’Investima (filiale à 100% de SGMB) en 2011, permet à l’entité créée en 1999 par son fondateur Chakib Rifi de mieux répondre au financement de son activité de distribution de produits informatiques.

Il faut dire qu’avec l’obtention de la représentation au Maroc de cartes prestigieuses comme Asus, Lenovo, OKI, Microsoft et LG Mobile, Data Plus a pu compenser au cours des dernières années, le repli du business industriel d’assemblage d’ordinateurs sous la marque Olivetti qu’elle opère à la zone industrielle Sogepib à Bouskoura. Mais ce rebond de la distribution pure a creusé le Besoin de Fonds de Roulement, ce qui a propulsé l’endettement global à près 30 millions de DH à fin 2016 (soit plus que le double des fonds propres).

Rappelons que la marché de l’importation et distribution IT demeure largement dominé au Maroc par Disway qui en revendique plus de 50% de parts de marché face à une kyrielle d’autres grossistes de taille moyenne tels Disty, Diffazur et Data Plus. Quant au segment de  « fabrication » de produits informatiques, il demeure beaucoup plus limité en taille avec deux principaux acteurs que sont Data Business & Marketing Maroc qui assemble des ordinateurs depuis plus de dix ans sous sa propre marque Accent et Data Plus qui, lui, assemble des PC pour le compte de son partenaire historique Olivetti mais également de tablettes sous sa propre marque RMC.

 
Article précédent

Maroc Telecom s’offre Teddy Riner

Article suivant

Nouveau partenariat entre BMCE Bank et la CFCIM