Sport

Decathlon renforce sa filiale immobilière marocaine

Dans le sillage de sa forte expansion au Maroc, le groupe français Decathlon y renfloue son bras armé immobilier. En effet, ce leader incontesté du marché français des articles de sport et de loisirs vient d’injecter pas moins de 107 millions de DH dans sa filiale Immodis Maroc. Cette recapitalisation massive vient renforcer substantiellement les fonds propres de l’entité qui porte le foncier et les constructions des deux entrepôts logistiques ainsi que les sept magasins Decathlon à travers le territoire marocain et qui a investi jusqu’à aujourd’hui plus de 200 millions de DH. La maison-mère en a, au passage, profité pour réaliser en parallèle un nettoyage du passif d’Immodis Maroc à travers une réduction de capital de 20 millions de DH par apurement des pertes antérieures. Il faut dire qu’avec un programme d’investissements des plus volontaristes qui vise à atteindre à moyen terme les 30 points de vente au Maroc, Immodis Maroc devait se mettre en ordre en bataille et améliorer ses ratios d’endettement qui s’étaient fortement dégradés (à fin 2015, son endettement financier net totalisait 117 millions de DH pour des fonds propres d’à peine 1 million de DH !).


Rappelons que Decathlon est présent au Maroc depuis 2009. Outre une unité de confection qui fournit les centrales d’achat françaises du groupe et Immodis Maroc, le groupe contrôlé par la famille Mulliez s’appuie sur Decathlon Maroc qui gère et exploite les sept magasins répartis entre les villes de Casablanca, Mohammedia, Rabat, Marrakech, Tanger, Oujda et Tétouan. À fin 2015, ce bras opérationnel avait réalisé un chiffre d’affaires de 266 millions de DH en croissance de 62%.

Au niveau international, Decathlon compte près de 1200 magasins dont à peine une dizaine en Afrique (où l’enseigne n’est présente qu’au Maroc, en Côte d’Ivoire et depuis très peu au Sénégal). À fin 2016, le groupe revendique un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros (près de 110 milliards de DH) et compte plus de 75.000 salariés dans la trentaine de pays où il a déjà planté son étendard.

 
Article précédent

L'anti-hémorroïde Proctolog de Pfizer retiré du marché

Article suivant

HMD Global veut sa part du gâteau