Scanner

Décélération du crédit bancaire de 6,9% à 3% à fin mai…


Bank Al-Maghrib vient de publier ses statistiques monétaires à fin mai. Il en ressort une décélération de la croissance du crédit bancaire de 6,9% à 3% entre mai 2012 et mai 2013, signe de la morosité ambiante. Cette évolution s’explique par la baisse de 2,2% des crédits à l’équipement, après la hausse de 1,5% enregistrée en mai 2012, et le ralentissement de 9,1% à 5,2% des prêts de trésorerie et de 7,5% à 6,7% des crédits immobiliers. En ce qui concerne les crédits à la consommation, leur rythme de progression est revenu de 13,7% à 6,5% sur la même période. 

… Et les BTP caracolent toujours en tête

Toujours selon le même document de Bank Al-Maghrib, sur l’ensemble de l’encours des crédits bancaires distribués à fin mars 2013, 13,6% ont été destinés au secteur des BTP, immobilier compris, qui a bénéficié à cette date de 95,3 milliards de dirhams, soit un accroissement de 2,8% par rapport à mars 2012.

Retrouvez ci-dessous le bulletin mensuel de BAM : 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Société en mouvement? Oui mais vers où?

Article suivant

Les champions de l'export sont... l'automobile et l'aéronautique