Société

Les syndicats menacent à nouveau !

Les syndicats reviennent au-devant de la scène. La FDT (branche Azzouzi), la CDT, l’UMT et, peut-être, l’UGTM organisent, ce mercredi 4 novembre, une réunion de coordination.


Les 4 formations syndicales devraient se mettre d’accord sur le programme revendicatif pour les deux prochains mois.

Dans une déclaration accordée à « Challenge.ma », Allal Belarbi, membre du bureau exécutif de la CDT fustige le laxisme du gouvernement et traite ce dernier d’irresponsable.

Et le Secrétaire général de la FDT, Abderrahmane Azzouzi de poursuivre, « l’Exécutif ne nous a proposé aucune solution concrète, pire encore le projet de loi de finance 2016 ne contient aucune mesure susceptible d’améliorer les conditions des salariés ».

Notre interlocuteur fait notamment allusion à  l’absence de la hausse des salaires dans le PLF 2016.

A propos de la réforme des retraite, les syndicalistes dénoncent ce qu’ils qualifient de décision unilatérale prise par le gouvernement. Dans le détail, l’Exécutif devrait calculer la pension de retraite sur la base de la moyenne des salaires des huit dernières années. L’âge de départ à la retraite passe lui de 60 à 63 ans, au lieu des 65 ans précédemment proposés. Le texte est d’ores et déjà arrivé au Secrétariat général du gouvernement.

Les autres points évoqués par nos interlocuteurs concernent le dialogue social, le parachèvement de l’accord du 26 avril 2011, ou encore les libertés syndicales.

Les syndicats ne manquent pas de brandir, d’ores et déjà, la carte des sit-in et des grèves.

 
Article précédent

La présidente de la CGEM annonce la création d’un centre d’affaires arabe à Casablanca

Article suivant

Un prêt de 5 millions d’euros de la BERD pour soutenir les microentreprises marocaines