Les notes de Challenge

Délirant enthousiasme

Ce n’était ni l’Argentine, ni l’Espagne, mais juste le Mozambique. Pourtant, une victoire contre cette modeste formation a déclenché partout au Maroc des manifestations de joie, de ferveur, que seul le football peut provoquer.


Le stade était plein, alors même que les désillusions s’accumulaient, le public a porté son équipe tout au long du match et a laissé éclater sa joie après. Les joueurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes et ont réussi. Mais c’est la ferveur qui a entouré l’équipe qui est admirable. Les Marocains aiment leurs couleurs, leur pays et le montrent à chaque occasion.

 
Article précédent

Une grève importune

Article suivant

Une mesure juste