Étude

Deloitte révèle son étude sur les CEO africains

En marge de l’Africa CEO Forum, qui s’est tenu les 25 et 26 mars courant à Kigali (Rwanda), Deloitte a publié le « 2019 Africa CEOs Survey », une enquête auprès des chefs d’entreprises africains sur les défis de l’entrepreneuriat dans le continent.


La toute première édition de l’enquête auprès des dirigeants africains prend le pouls des chefs d’entreprise africains à l’heure où le continent vit une vitalité économique, technologique et culturelle soutenue. En 2018, six des dix économies mondiales à la croissance la plus rapide se trouvaient en Afrique selon la Banque mondiale, indique l’étude de Deloitte.

Dans son enquête centrée sur six thèmes majeurs : Stratégie, Gouvernance d’entreprise, Financement, Innovation, Responsabilité Sociale des Entreprises et Talents, Deloitte révèle les principales orientations des chefs d’entreprises sondés et leur propose les solutions à même de surmonter les difficultés identifiées. Climat des affaires, la sécurisation des ressources humaines et les contraintes financières sont les 3 principaux obstacles identifiés par l’enquête.

« Nous nous sommes engagés avec plus de 120 PDG d’entreprises avec une vision claire et simple. Objectif : comprendre leurs motifs, leurs défis et préoccupations, leurs approches et solutions pour surmonter les obstacles ainsi que leur vision pour l’avenir », note Brice Chasles Managing Partner de Deloitte Afrique, dans son préambule de l’enquête.

Les participants à l’enquête, poursuit Chasles, sont répartis également entre l’Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest, Afrique centrale, Afrique de l’Est et Afrique australe à travers 16 industries différentes. Tout aussi éclairant, une grande proportion de entreprises opèrent dans au moins cinq pays du continent et ont plus de 1000 employés.

On pourrait aussi souligner la prédominance des entreprises familiales ou individuelles, avec plus de 40% des entreprises interrogées dont le chiffre d’affaires annuel dépasse 100 millions d’euros. Cette diversité ainsi que le dynamisme et l’optimisme observés sur le marché continent confirme qu’une transformation accélérée est en cours, avec un impact tangible.

Parmi les principaux indicateurs qui en ressort de cette étude, l’on retient que 70% des CEOs d’entreprises africaines sont confiants quant à l’avenir économique du continent. Aussi 85% des CEOs africains ont formalisé des plans stratégiques écrits, actualisés et récents et seulement 9% identifient la concurrence comme un obstacle à la mise en œuvre de leur stratégie, ce qui dénote la confiance qu’ont les dirigeants africains dans les opportunités de croissance et de développement de leurs activités sur le continent.

 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Vidéo. Le message du Pape François aux Marocains

Article suivant

Attijari Global Research lance l'indice "AGR Africa Bond Index"