Sécurité sociale

Dématérialisation : la CNSS met le paquet sur les e-services

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), depuis plusieurs années, investit dans la dématérialisation de son process.


Dans ce sens, l’institution a développé plusieurs solutions, afin de rendre la vie plus facile à ses usagers. Elle a ainsi mis en place depuis 2003 la plateforme Damancom qui permet aux employeurs de procéder à la télédéclaration et au télépaiement à travers un système hautement sécurisé. « Ce portail, qui affiche aujourd’hui un nombre de 150 066 entreprises déclarantes, a remporté en 2005 le prix e-mtiaz du meilleur portail décerné par le ministère de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique, ainsi que le prix des bonnes pratiques qui lui a été attribué en 2008 par l’Association Internationale de la Sécurité Sociale », a souligné Saïd Ahmidouch, directeur général de la CNSS lors de la conférence de presse organisée le 19 octobre 2017 à Casablanca pour annoncer le lancement d’une campagne de communication sur tous les supports médiatiques.

Soulignons que l’institution vient d’opérer une refonte de Damancom pour mieux l’enrichir avec de nouvelles fonctionnalités telles que l’adhésion en ligne, la consultation du détail de la situation de l’entreprise vis-à-vis de la CNSS, l’affiliation à la CNSS en ligne ainsi que la gestion du compte et  l’immatriculation des salariés en ligne. Il faut dire que la CNSS a fait de la digitalisation de ses services un axe stratégique de développement. Elle a ainsi lancé plusieurs portails dont le portail des Assurés, mis en ligne  2011 et permettant aux assurés de consulter le récapitulatif de la carrière déclarée à la CNSS, l’état de traitement des dossiers des différentes prestations servies par la CNSS ainsi que le paiement périodique des pensions et des allocations familiales.

De même, pour plus de proximité avec ses usagers, la CNSS a lancé en 2014  sa propre application mobile MaCNSS (Plus de 3 millions de téléchargements sur smartphone) qui, en plus du suivi des déclarations et du traitement des dossiers et paiement des prestations,  permet d’accéder à d’autres services comme la Géo-localisation des représentations locales et régionales de la CNSS et les actualités. « La dématérialisation nous assure la proximité avec nos assurés et nous permet de leur apporter un service de qualité », a expliqué le DG de la CNSS, assurant que cette démarche a également permis à la fois aux entreprises et à la CNSS de réduire leurs coûts, dans la mesure où avant la dématérialisation de certains processus, il fallait envoyer des milliers de bordereaux via la poste. « Cela coûtait des millions à la fois aux entreprises et aussi à notre institution chaque année », a-t-il poursuivi.

Force est de noter que l’institution a opéré une refonte globale de sa gamme de e-services, en vue d’offrir une authentification plus sécurisée et pour permettre l’accès à de nouvelles fonctionnalités dont la consultation de l’historique des déclarations mensuelles de salaires, l’état de traitement des nouvelles prestations. Une chose est sûre, c’est que la CNSS est bien lancée sur cette trajectoire digitale et n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. D’ailleurs, selon Saïd Ahmidouch, l’institution est actuellement en train de mener des discussions avec plusieurs parties prenantes dont l’État, les collectivités locales et autres, afin de voir comment dématérialiser encore plus certaines prestations pour rendre la vie facile aux citoyens.

Pour rappel, la CNSS a créé en mars 2008 le centre d’appel Allo Damane pour être à l’écoute de ses usagers et leur apporter conseil et assistance en temps réel. « Il assure sa mission en Arabe, Français et Amazigh, et en plus du traitement des appels entrants et des appels des assurés résidants à l’étranger, Allo Damane traite également les réclamations reçues sur la messagerie privée de la page Facebook et sur la boite électronique de l’organisme », a assuré Mohamed Reda Benamar, directeur en charge du département Communication de la CNSS. On note aussi la mise en place d’un serveur vocal disponible 7 jours sur 7 et 24h/24. Ainsi, la méga campagne de communication 360° lancée sur les différents médias ( les chaînes TV, les stations Radio ainsi que la presse écrite et digitale), qui commence dès la semaine prochaine et qui va durer un mois, vise notamment à informer le public sur les e-services mis à sa disposition.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Les principales mesures fiscales proposées

Article suivant

Madagascar : une épidémie de peste fait 94 morts