Pandémie

Dépistage Covid-19. La tutelle prend de nouvelles mesures pour garantir la fiabilité des tests

Le ministère de la Santé a annoncé, lundi soir, la mise en place de nouvelles mesures visant à faire face « aux problèmes des résultats discordants des tests de diagnostic de la Covid-19 causés pour différentes raisons ». Ces nouvelles mesures entreront en vigueur dans les trois jours à venir, selon le département de Khalid Ait Taleb.


Il s’agit, tout d’abord, de la vérification rigoureuse des réactifs à usage de diagnostic in vitro en les soumettant aux évaluations par des laboratoires désignés. Le nouveau dispositif porte aussi sur le contrôle des activités des laboratoires par des visites inopinées et par l’évaluation externe de la qualité de l’analyse, ainsi que sur l’agrément de laboratoires parmi ceux autorisés, pour réaliser les tests de diagnostic pour les personnes voyageant à l’étranger au niveau de chaque province.

Il sera, d’autre part, procédé à l’utilisation exclusive de la plateforme E-Labs du ministère par ces laboratoires pour la centralisation et la communication des résultats de tests, en plus du téléchargement des résultats des tests de la Covid-19 par les personnes voyageant à l’étranger via l’option Pass-sanitaire qui sera disponible sur le portail liqahcorona.ma.

Lire aussi | Coronavirus. Voici les résultats de la plus grande étude sur la sécurité du vaccin Pfizer

Le ministère de la Santé assure continuer à déployer tous les moyens nécessaires pour garantir la fiabilité et la qualité des résultats du réseau des laboratoires Covid-19 pour les citoyens en coordination avec les autorités compétentes. Le ministère rappelle, par ailleurs, que, depuis le début de la pandémie, ce département a mis en place un ensemble de mesures et de dispositifs pour assurer la qualité de la prise en charge des patients depuis la confirmation de la maladie jusqu’au traitement et la guérison.

On apprend qu’il a été, de ce fait, procédé à l’autorisation d’un ensemble de laboratoires de biologie médicale du secteur public et privé du Royaume, capables de répondre à la demande des citoyens en matière de tests, conformément aux exigences des cahiers de charges en vigueur.

Lire aussi | Vaccination des élèves de 12 à 17 ans. Les centres dédiés sont aménagés et prêts à accueillir les bénéficiaires

Le ministère de la Santé, ces laboratoires sont régulièrement soumis aux audits et aux contrôles réalisés par des commissions spécialisées, dans le but de garantir la fiabilité et la promptitude des résultats d’analyses fournis, sachant que des laboratoires jugés non conformes ont été sanctionnés. Le département de Khalid Ait Taleb précise autoriser les réactifs après la validation de la commission nationale des réactifs de diagnostic in vitro et une évaluation clinique de la performance et la qualité des tests.

 
Article précédent

Vaccination des élèves de 12 à 17 ans. Les centres dédiés sont aménagés et prêts à accueillir les bénéficiaires

Article suivant

Jet privé. Pilatus et Sabca feront le montage complet à Casablanca des aérostructures