Actualités

Dépollution du littoral : Lydec nettoie 100% de la côte casablancaise


C’est le nouveau système anti-pollution (SAP) de l’Est de Casablanca. Lydec tient ses promesses et a bouclé l’assainissement des eaux usées du Grand Casablanca, comme le stipule son contrat.
par Noréddine El Abbassi

Gestionnaire Délégué français de la distribution d’eau et d’électricité de Casablanca,
Lydec, a organisé pour la presse, la visite de ses nouvelles installations Eaucéan. Cette unité de retraitement des eaux usées de Sidi Bernoussi, avait été inaugurée, le 13 mai dernier par Sa Majesté Mohammed VI. Elle est destinée à purifier 55% des eaux usées, de Casablanca Est et de Mohammedia.
“Le littoral est maintenant nettoyé. Les poissons sont de retour, et nous avons même déjà recommencé à pêcher dans le rivage proche”, explique l’un des habitants interviewés. “Finis l’odeur pestilentielle, et les animaux marins morts et rejetés sur la plage. C’était devenu en fait, une décharge à ciel ouvert. C’est à nouveau maintenant, une plage où l’on peut se baigner”, commente un deuxième.
“C’est un vaste projet pour dépolluer le littoral, et qui était attendu par la population. Eaucéan cumule 9 points de rejets,” commente Jean Pascal Darriet, DG de Lydec. Un projet de long terme donc, puisque de telles installations, se rentabilisent sur plus d’une décennie. Conformément au contrat qui lie Lydec, Eaucéan est destinée à nettoyer le littoral et Lydec s’est engagée à réaliser  ce projet. “Le coût d’investissement, se monte à 1,45 milliard de DH. Ce qui dépasse les prévisions de départ. Aujourd’hui, ce sont 24 km de côtes qui seront dépollués, entre Casaport et Mohammedia, ce qui porte à 100% la dépollution du littoral casablancais”, pointe Darriet.
En lui-même, le projet aura nécessité pas moins de 4 années de travaux. C’est le prix pour  que “Casablanca puisse entrer dans la catégorie des grandes Métropoles du Monde”, conclut le Directeur Général. La récompense ne s’est pas fait attendre, et Lydec a été distinguée par le Trophée Lalla Hasna “Littoral Durable”, des mains de la princesse en décembre 2014. A coup sûr,  les générations à venir seront reconnaissantes.

 

 
Article précédent

Le public a choisi le spectacle qu’il voulait voir : Jennifer Lopez

Article suivant

Bientôt une voiture connectée marocaine