Délais de paiement

Des amendes pour soutenir les PME

La conjoncture et les impayés continuent de pousser de nombreuses entreprises à baisser leurs rideaux. Un conseil de gouvernement penchera ce jeudi sur de nouvelles mesures à même de limiter les dégâts.


Le nombre de faillites pourrait dépasser le seuil de 9.000 entreprises, selon les prévision d’Euler Hermes, rapporte L’Economiste dans son édition de ce jeudi 27 février. « Une défaillance, c’est une entreprise qui meurt en laissant des créances derrière elle. Cela a un coût économique », explique Ludovic Subran, chef économiste d’Allianz. « En gros, les défaillances comme les délais de paiement coûteraient respectivement un point de PIB », précise le quotidien économique.

Le Conseil de gouvernement examinera, ce jeudi, un projet de loi modifiant et complétant la loi formant code de commerce et édictant des dispositions relatives aux délais de paiement. Objectif : mettre de l’ordre dans ces délais de paiement. Ce projet de loi prévoit des amendes qui alimenteraient un fonds de soutien aux PME. L’année dernière, les créances interentreprises ont atteint 420 milliards de DH contre 390 milliards de DH en 2018, indique le journal.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Coronavirus : l'Arabie saoudite suspend l’entrée des étrangers sur son territoire

Article suivant

Maroc : aucun cas de coronavirus enregistré