Justice

Des avocats portent plainte contre Ramid

Le ministre des Droits de l’Homme, El Mostafa Ramid, fait l’objet d’une plainte contre lui. Et pour cause, le ministre aurait intervenu en faveur du Pjdiste Hamieddine, accusé dans le meurtre de l’étudiant Benaissa Ait el Jid en 1993.


Les avocats Abdelfattah Zehrach, Mohamed El Hini et el Habib Hajji ont porté plainte au procureur général du roi, Mohammed Abdennabaoui contre le ministre des Droits de l’Homme, El Mostafa Ramid. Motif: « outrage à un corps constitué ».

Lesdits avocats accusent le ministre des Droits de l’Homme d’être immiscé dans la plainte portée contre le Pjdiste Abdelali Hamieddine pour sa présumée implication dans le meurtre de Ait el Jid. Les plaignants accusent Ramid de porter atteinte à l’autorité de la justice et son indépendance par le biais d’un post sur sa page Facebook où il condamne l’inculpation d’Abdelali Hamidine pour le meurtre en 1993 de Bainaissa Ait El Jid.

A noter que l’association pour la défense des droits humains, de l’institut Ait El Jid pour le droit à la vie ou encore le front national pour la lutte contre l’extrémisme se sont constitués en partie civile dans cette affaire.

 
Article précédent

Vidéo. Crime d'Imlil : témoignages de proches du principal suspect

Article suivant

Fiscalité : les Assises en mai