Election

Des candidats aux élections sur écoute téléphonique

Pour assurer le bon déroulement du scrutin, les autorités ont autorisé la mise sur écoute de 30.000 lignes téléphoniques.


30.000 lignes téléphoniques ont été mises sur écoute à travers l’ensemble du territoire national. L’information, publiée par Assabah dans sa livraison de vendredi 4 septembre a de quoi faire frémir certains candidats. Rien qu’à Casablanca, 1000 lignes sont concernées par cette mesure dictée par la volonté d’assurer une certaine dose de transparence dans une campagne électorale pour le moins mouvementée.

Selon le quotidien arabophone, les personnes ciblées ont été identifiées selon leur rôle décisif, notamment au niveau des arrondissements dits de « la mort » où les autorités craignent des infractions. La liste des écoutes comprend des candidats aux élections et des responsables régionaux ou provinciaux de parti, en plus de certains responsables de l’administration territoriale et agents d’autorité. Elle a été élargie à des personnes sans casquette particulière, mais exerçant des professions ou des activités en rapport avec les élections.

Cette année l’opération d’écoute a connu quelques ajustements pour assurer son bon déroulement, sans pour autant violer l’intimité des personnes concernées. Les écoutes sont ainsi assurées par des commissions dédiées, sous la supervision des procureurs généraux. 

 
Article précédent

Les sites d'info des partis désactivés

Article suivant

Bourse de Casablanca: Cosumar à renforcer dans les portefeuilles