Dossier

Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami

Pour nous, il ne s’agit pas de célébrer la journée de la femme, comme un cadeau annuel fait à la gent féminine. C’est plutôt l’occasion de faire le point sur un combat essentiel, celui de l’émancipation de la moitié de la population et l’évaluation de son apport aux transformations sociales, ce que l’on appelle communément développement et qui ne se résume pas aux quantifications économiques. Pour cela, nous avons choisi de mettre en avant un riche panel, à travers ces portraits représentatifs de cette génération de femmes qui s’assument. Aujourd’hui, découvrez le portrait de Ghyzlaine Alami, Directrice Exécutive en charge du Marché des Particuliers et Professionnels d’Attijariwafa bank.


Ghyzlaine Alami est l’exemple type de la réussite par la persévérance. Il faut dire que les personnes qui l’ont côtoyée durant son parcours professionnel, expliquent la recette de sa réussite par son obstination, son professionnalisme et sa passion de ce qu’elle fait. Après une scolarité au Maroc, Ghyzlaine a poursuivi ses études en France où elle a été diplômée de l’ESSEC en 2003, après 2 années de classes préparatoires dans l’Hexagone.

Après un début de carrière en France au sein du cabinet d’audit Ernst&Young et du groupe BNP Paribas, elle a intégré le groupe Attijariwafa bank en 2010 au sein de la Direction de la Stratégie et Développement Groupe, dont elle a pris la responsabilité en 2012. Ghyzlaine a sillonné l’Afrique dans le cadre de nombreux projets de développement régional, soldés par plusieurs acquisitions en Afrique subsaharienne et en Egypte, en complément des chantiers de planification stratégique sur le Maroc. 

Lire aussi |Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique

En 2015, elle rejoint la Banque de détail Maroc, pour y créer et structurer la Direction du Marketing Stratégique. Pendant 5 ans, avec son équipe, ils ont renforcé la connaissance client et mené un grand projet de transformation du modèle de distribution de la banque de détail au Maroc (retail et entreprise). Résultat : depuis l’année dernière, elle a été promue Directrice exécutive, en charge du Marché des Particuliers et Professionnels au Maroc et membre du Comité de Coordination et de Synergie du Groupe, avec un premier mandat d’administratrice au sein d’une des filiales du groupe. «J’ai la chance de travailler dans un groupe qui valorise les femmes, où le sujet de l’égalité des genres est une préoccupation importante du top management depuis des décennies. Les femmes occupent 20% des postes de cadres dirigeants au sein d’Attijariwafa bank et 23% des filiales du groupe au Maroc sont dirigées par des femmes », dit-elle. Malgré tout, Ghyzlaine estime que «le bilan en matière de parité hommes-femmes au niveau des entreprises marocaines reste mitigé, avec une faible représentativité des femmes à la fois au niveau des entreprises dirigeantes, mais également des organes de gouvernance».

«J’ai la chance de travailler dans un groupe qui valorise les femmes, où le sujet de l’égalité des genres est une préoccupation importante du top management depuis des décennies. Les femmes occupent 20% des postes de cadres dirigeants au sein d’Attijariwafa bank et 23% des filiales du groupe au Maroc sont dirigées par des femmes». 

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc : 420 nouveaux cas, 485.567​ au total, vendredi 5 mars 2021 à 18 heures

Article suivant

Des femmes qui comptent : Siham Alami