Auto

Des ventes toujours en berne

Cinquième mois consécutif de baisse pour le marché automobile. À fin septembre, la régression est de l’ordre de -6,21%.


le segment des véhicules utilitaires poursuit sa bonne dynamique.

Les dernières statistiques de l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (Aivam)
font état d’une régression de -6,2% des ventes de véhicules neufs dans le Royaume à fin septembre. Il s’est en effet écoulé 91.326 véhicules contre 97.370 à la même période l’année dernière. De façon plus détaillée, 81.719 véhicules particuliers (VP) ont été vendus à fin septembre contre 88.387 unités en 2012 soit un recul de -7,54%. Faut-il y voir l’ombre d’une crise sournoise qui affecte spécifiquement le pouvoir d’achat des ménages ? Les opérateurs doivent-il tenir compte avec beaucoup plus d’acuité du marché des véhicules d’occasion qui, à sa manière, grappille ostensiblement des parts de marché au profit du segment des véhicules neufs ? À cela ne faudrait-il pas ajouter l’augmentation du prix de l’essence qui pourrait influencer le consommateur au moment d’effectuer son achat ? «Tous ces détails impactent d’une façon ou d’une autre le marché automobile national et de façon plus précise le consommateur malgré des tarifs d’attaque alléchants opérés par les concessionnaires automobiles», nous suggère ce responsable commercial d’une grande marque de la place. Et de poursuivre : «il ne faut pas oublier que l’année 2012 s’est avérée exceptionnelle en matière de vente et que le Salon Auto Expo y a contribué fortement», conclut-il. Il n’en demeure pas moins que certains importateurs tirent favorablement leur épingle du jeu à l’instar de Dacia, Ford, Hyundai, Fiat et Nissan qui surfent sur des trends haussiers s’agissant du segment des véhicules particuliers. C’est d’ailleurs le Groupe Renault (Renault et Dacia) qui s’adjuge 39,3% de parts de marché maintenant ainsi leur position de leader. Au niveau des véhicules premium, Mercedes surfe toujours sur la vague du succès, dominant le segment et enregistrant une hausse de 6,93 %.

Les utilitaires dans le vert
Peut-on espérer un rebond des ventes de véhicules particuliers d’ici à la fin de l’année ? «Cela me paraît peu probable», nous explique cet autre responsable commercial. Et de poursuivre : «nous devrions terminer l’année sur cette tendance baissière. Certes, elle devrait s’atténuer mais tout de même flirter autour de -4 ou -5 %». En revanche, la tendance est toute autre s’agissant du segment des utilitaires légers. Un segment en difficulté les années précédentes mais qui retrouve des couleurs cette année, soit une évolution de 6,85% par rapport à septembre 2012. Un segment dominé par Mitsubishi (Diamond Motors-Groupe Auto Hall) qui a écoulé depuis le début de l’année 1698 unités. Selon les spécialistes du secteur, l’excellente forme de ce segment est à mettre au crédit d’une bonne campagne agricole et du dynamisme que connaît actuellement le secteur de la logistique.

 
Article précédent

Grande mobilisation pour le commerce international

Article suivant

Les importations explosent