Salons

Deuxième édition de l’Africa It Expo sous le signe de l’innovation et de l’excellence

La Fédération Marocaine des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (APEBI) veut capitaliser sur le succès de la première édition de l’Africa IT Expo (Aitex) pour organiser une deuxième. Tenu sous le thème « L’innovation numérique au service des organisations », le salon dédié aux technologies de l’information se tiendra du 27 au 29 septembre 2017 à l’Office des Foires et Expositions de Casablanca.  Cette 2ème édition accueillera le Cameroun et le Nigeria comme pays à l’honneur.


La Fédération cherche ainsi à interpeller tous les acteurs sur les enjeux de la révolution numérique. Elle programme cette rencontre autour d’une vitrine du savoir-faire et des expertises multisectorielles de ce secteur à savoir : l’édition, le e-commerce, l’offshoring, le big data, les infrastructures, les solutions, la mobilité, le Cloud, Sécurité des données… précise la même source. Des institutionnels offrants principalement des solutions « e-gov » seront majoritairement présents ainsi que les offices et les PME/PMI représentatives au Maroc et à l’échelle africaine notamment.

La 2ème édition de l’Aitex ambitionne de réunir quelques 200 exposants nationaux et internationaux autour d’un programme varié : exposition, conférences, plateforme B2B, concours et shows de nouveautés dans le monde du digital, ajoute l’APEBI. L’objectif principal est de réunir l’offre et la demande face à ce gisement d’opportunités de développement du secteur, inscrit dans un ensemble de « nouveaux métiers » avec la contribution de l’APEBI dans la mise en œuvre  des écosystèmes du digital et de l’économie numérique adossée au plan Maroc Digital 2020. Cet objectif s’appuie sur le partage d’expériences des entreprises marocaines d’une part et celles du continent d’autre part, conclut la Fédération.

Pour plus d’informations : http://africaitexpo.ma/salon-aitex/

 
Article précédent

L’espagnol SERHS met un terme à son aventure marocaine

Article suivant

Orange met la smart recharge sur le marché