IT

Devoxx Maroc : du beau monde et des idées plein la tête

Devoxx, la grande conférence internationale des développeurs qui ’est invité pour la première fois en Afrique et dans la région MENA prend fin ce mercredi 18 novembre.


C’est dans une ambiance bonne enfant que Morocco JUG réunit, pendant trois jours, à Casablanca  passionnés et experts en nouvelles technologies.

Au total, près de 200 sessions ont été animées par plus de 150 conférenciers de renommée internationale. Du beau monde venu à Casablanca pour répondre à un double objectif : « créer de l’employabilité et préparer les talents de demain, pour un Maroc encore plus compétitif à l’international » insistent les organisateurs, mais pas seulement. Il faut dire qu’à ce sujet, les participants sont unanimes, « le Maroc regorge de compétences et ce type d’événements les rend visibles à l’échelon national et international, et fait du Maroc un pays à haute valeur ajoutée dans le domaine des nouvelles technologies ».

Certes, DevoxxMorocco regroupe une communauté de développeurs passionnés, mais c’est également une opportunité rêvée pour des porteurs d’idées novatrices ou des jeunes fraîchement diplômés.

C’est le cas de ce jeune homme, lauréat de l’une des prestigieuses écoles d’ingénieurs du pays, qui profitant de l’événement est venu aborder Karim Benmakhlouf, le Directeur général de Microsoft Maroc.

Après avoir jeté un coup d’œil sur sonCV, Karim Benmakhlouf remarque alors que des atouts essentiels pour intégrer le marché du travail n’ont pas été introduits dans le cursus en école d’ingénieur. Déçu, Il prodigue alors au jeune homme peu de conseils, mais ô combien précieux. Selon Karim Benmakhlouf, « les formations dispensées dans la plupart des écoles ne correspondent pas aux besoins du marché ».

Autant dire que Devoxx constitue une réelle opportunité d’apprentissage, d’échange et de partage. Car les porteurs de projets pourront rencontrer celui qui les aidera, peut-être, à concrétiser leurs idées. D’ailleurs  Hicham El Oufir, Directeur de succursale CFAO, était  là  en chasseur de tête pour dénicher la perle rare et ne s’en cachait.

 

 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Farid Bensaid, président directeur général du groupe AFMA

Article suivant

Fête de l’indépendance : MFM Radio dédie un Spécial 59ème anniversaire