Transport

Discrimination raciale : la CTM dément

Une affaire de discrimination a fait le tour du net, mardi 29 octobre. Objet de la polémique, une annonce de la CTM qui interdirait aux Subsahariens de voyager à bord de ses autocars.


De nombreux ressortissants subsahariens ont partagé des commentaires de mécontentement sur les réseaux sociaux. D’après eux, des agents de la compagnie nationale de transport des voyageurs, CTM, auraient affiché une annonce dans des stations routières au Maroc interdisant la vente de billets CTM aux Africains qui ne justifient pas d’une résidence ou un passage régulier au Maroc, surtout vers les destinations Nord et Sud du Maroc (Tanger, Tétouan, Al Hoceïma, Nador, Oujda et Laâyoune) et ce, en application d’un accord conclu entre le ministère de l’Equipement et des Transports et quelques agences de voyage routier au Maroc, suite à des instructions du ministère de l’Intérieur, afin d’interdire la vente des billets aux ressortissants subsahariens qui ne disposent pas d’un titre de séjour au Maroc, particulièrement pour les voyages vers le Nord et Sud du royaume. 

La réaction de la CTM ne s’est pas fait attendre. La compagnie nationale a démenti ces allégations par la publication, la même journée, d’une mise au point, dont voici le texte intégral :

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

TPME : nouveau dispositif d’accompagnement

Article suivant

LLD : Analog confiant dans les perspectives du secteur