Construction métallique

DLM et le luxembourgeois Arthalys Consult créent une joint-venture

Le secteur des énergies renouvelables (ENR) attire de plus en plus les groupes marocains de tous bords. En effet, après les industriels, les financiers et les entreprises de génie civil, c’est au tour des maîtres d’ouvrage de la construction métallique lourde d’y faire une incursion. Et c’est précisément Delattre Levivier Maroc (DLM), un des leaders marocains de la fabrication, la chaudronnerie et le montage de structures pour industrie, qui vient d’investir le métier du développement de projets de production d’électricité à base de ressources renouvelables.


Aussi, le groupe qui capitalise plus de 240 millions de DH à la bourse de Casablanca, a-t-il créé une joint-venture codétenue avec l’acteur luxembourgeois Arthalys Consult, qui opère dans le domaine de l’ingénierie énergétique. Domiciliée dans les locaux de sa maison mère marocaine à Casablanca, cette entité vise tout projet ENR à base hydroélectrique, solaire, éolien ou de biomasse. Elle vient consolider le déploiement graduel de DLM dans les énergies renouvelables et ce, depuis son premier fait d’armes qui remonte à 1999, quand la Compagnie Éolienne du Détroit lui avait confié une partie de la fabrication des mâts éoliens pour son site de Koudia Al Baida, situé au Nord du Maroc et dont la capacité totalisait 54 Mégawatts. Plus récemment et toujours dans le domaine des parcs éoliens, le constructeur Siemens Energy a sous-traité au groupe dirigé par Eric Cecconello, la fabrication et le montage de 44 éoliennes pour les parcs de Haouma à Tanger et de Foum El Oued à Laâyoune pour le compte du développeur exploitant Nareva (groupe SNI).

Rappelons que les deux mastodontes de la construction et du BTP, en l’occurrence les groupes SGTM et TGCC, ont tous les deux créé, au cours des dernières années, des unités dédiées aux métiers des énergies vertes, respectivement SGTM Energy en filiale à 100% et TGCC Energy en partenariat avec le groupe maroco-américain Platinum Power.

 
Article précédent

Mariott International : nouvelle promotion régionale

Article suivant

emlyon Casablanca initie son premier challenge