Il fait l'actu

Driss Benhima, PDG de Royal Air Maroc

La Président-Directeur Général de Royal Air Maroc a réalisé une belle opération avec le lancement du premier vol de sa ligne entre Casablanca et Doha (capitale du Qatar). Le but : relier désormais l’Afrique et l’Asie d’une manière régulière. A cet effet, une importante délégation officielle, conduite par Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, et Driss Benhima, a inauguré le mercredi le 21 octobre, à l’aéroport Mohammed V, la nouvelle ligne qui entre en service dès cette semaine à raison de trois fréquences hebdomadaires.


Les vols seront opérés par le B787 Dreamliner, d’une capacité de 274 sièges dont 18 en classe Affaires. La nouvelle liaison renforce la ligne quotidienne reliant Casablanca à Doha, opérée par Qatar Airways, partenaire stratégique de la RAM. Les deux compagnies ont en effet signé, en mai dernier, un accord de partenariat commercial stratégique offrant beaucoup d’avantages aux clients des deux compagnies.

Driss Benhima a estimé que «la compagnie marocaine est heureuse de conclure ce partenariat historique qui constitue une phase cruciale dans l’histoire de Royal Air Maroc puisqu’il permet de mettre en place un «pont» entre l’Asie et l’Afrique qui facilitera le déplacement des clients dans les meilleures conditions grâce au réseau étendu de Qatar Airways en Asie et au réseau dense de Royal Air Maroc en Afrique, en transitant par les hubs des deux compagnies, en l’occurrence Doha et Casablanca».

Pour sa part, Aziz Rabbah a déclaré que «ce partenariat permettra de renforcer davantage les relations fraternelles entre le Qatar et le Royaume du Maroc dans le domaine du transport aérien, et plus encore les lignes des deux compagnies aériennes qui rapprocheront davantage les peuples frères des deux pays et permettront de consolider les échanges culturels, économiques et sociaux entre les deux parties».

Driss Benhima, PDG de Royal Air Maroc

 


 

 
Article précédent

Loi de Finances 2016 : un projet au parfum électoral

Article suivant

Parmi les pays du CCG, c’est l’Arabie Saoudite qui reste le 1er client du Maroc