Il fait l'actu

Driss Jettou, Premier président de la Cour des comptes

Le premier président de la cour des comptes Driss Jettou a révélé lundi 30 novembre 2015 à la commission de la justice, de la législation des droits de l’homme  à la Chambre des conseillers  à l’occasion de la présentation du projet du budget des juridictions financières pour l’année 2016, des vérités le moins qu’on puisse dire choquantes en épinglant certaines entreprises publiques dévoilant qu’elles bénéficient d’un apport financier étatique de l’ordre de 30 milliards de dirhams  avec une rentabilité ne dépassant pas les 3%.

Jettou a souligné que les inspections et  l’évaluation faites par la cour des comptes quant à la bonne gouvernance au sein des entreprises publiques ont permis de découvrir un certain nombre de disfonctionnements  dont le poids de l’endettement et l’absence de synergie stratégique avec les politiques publiques de l’Etat.

Le rapport que compte publier Jettou prochainement fera à coup sûr couler beaucoup d’encre et grincer des dents.

 

 
Article précédent

Fitch table sur une perspective stable pour les grandes banques marocaine

Article suivant

Maroc- Emirats arabes unis : Visite de SM Mohammed VI ce mercredi