Immobilier

Du crowdfunding pour booster le secteur

L’immobilier au Maroc connaîtra une relance grâce au crowdfunding, un écosystème financier alternatif, dont le cadre législatif a été approuvé au parlement, rapporte L’Economiste dans sa livraison de ce lundi 09 décembre.


Alors que le secteur immobilier passe par des baisses cycliques marquées par un ralentissement des ventes et d’importants stocks d’invendus, de nouveaux mécanismes de financement (crowdfunding, OPCI…) arrivent.

Dès 2020, le marché devra réinventer le mode d’accès au financement grâce à des plateformes technologiques dédiées qui lèvent des fonds pour des projets de construction ou de rénovation de logements, bureaux, hôtels, commerces… Le ticket d’entrée est accessible au plus grand nombre, voire aux particuliers, avec une maturité de l’investissement plutôt courte.

«Le projet de loi n° 15-18 sur le financement collaboratif a été approuvé par le parlement. Une fois passée par le secrétariat général du gouvernement, adoptée et entrée en vigueur, cette réglementation devra stimuler de nouvelles formes de financement, dynamiser les plateformes électroniques, les startups, les porteurs de projet et promouvoir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes», souligne le quotidien.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Portnet investit 11 millions de DH dans son système d’information

Article suivant

Promos de fin d’année : La Dacia Sandero vendue en quelques clics sur Jumia