Moyen de paiement

eCert se dresse contre les chèques en bois

La solution permet aux commerçants de s’assurer en temps réel de la provision d’un chèque. 


Mettre fin aux chèques sans provision alors que les incidents de paiement sur chèque sont en hausse (+6,41% en 2018 contre +4,84% en 2017 selon Bank Al-Maghrib). C’est l’ambition de eCert, application digitale unique au Maroc permettant de sécuriser les paiements par chèques lors des transactions. Au moment de la transaction, la sécurisation des paiements est garantie grâce au blocage des fonds au niveau de la banque, en temps réel 24/24 et 7j/7. En d’autres termes, l’application a un double bénéfice. Pour les commerçants, elle permet de savoir en temps réel si les chèques ont une provision ou pas et de réserver le montant correspondant. De son côté, l’émetteur du chèque n’a plus besoin de certifier les chèques en agence. L’opération se fait directement et gratuitement chez les commerçants équipés d’ eCert au moment du paiement.

L’accès aux services eCert par les commerçants peut se faire, entre autres, via le site Internet, l’application mobile disponible sur AppStore et PlayStore, les lecteurs de chèque et les interfaces informatiques dotés de solutions de caisse ou des applications métiers. « Les clients de cette solution sont principalement les commerçants, entreprises, artisans et professions libérales… Par la suite, cette solution sera également proposée aux particuliers désireux de disposer d’un tel service», souligne Samir Falaki, directeur général de eCert. 

Projets futurs

L’application eCert est actuellement déployée par CIH Bank et opérationnelle chez quelques grandes enseignes marocaines. Elle est en cours de déploiement chez d’autres banques de la place. Samir Falaki ne cache pas ses ambitions d’équiper le plus grand nombre possible de commerçants et entreprises marocaines acceptant les chèques. Objectif : rétablir leur confiance dans ce mode de paiement et faciliter la vie aux Marocains qui se voient refuser le paiement par chèque ou qui sont contraints de certifier les chèques en agence. Aussi, de déployer rapidement cette solution chez toutes les banques de la place, pour que ce service puisse être généralisé à tous les chèques marocains. « Notre ambition est devenir l’application de référence, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger, pour combattre le chèque en bois », avance le directeur général.

Concernant les projets futurs, eCert vise à étendre ses fonctionnalités pour permettre de gérer le processus des paiements par chèque de bout en bout et ce, de la sécurisation de la provision jusqu’à l’encaissement des chèques. Également dans le pipe, la finalisation de partenariats avec des grands acteurs internationaux spécialisés pour le déploiement de la solution dans différents pays africains et européens.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La banque peut-elle enregistrer vos conversations téléphoniques ?

Article suivant

Ach Waqe3, le tour de l'actualité avec Jamal Berraoui