Enseignement

Ecoles privées : Amkraz dénonce certaines pratiques

Dans ces circonstances difficiles de crise sanitaire que traversent le Maroc et la majorité des pays dans le monde, certaines écoles privées ont fait preuve de non citoyenneté provoquant l’indignation des Marocains.


Plusieurs écoles privées sont hors-jeu n’ayant pas pris en considération la dure épreuve que traversent les Marocains, comme tous les citoyens du monde face à la pandémie du coronavirus. Dans son édition de ce mercredi 22 avril, le quotidien Al Massae a fait savoir que le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz, a dénoncé certaines pratiques des écoles privées qui, selon lui, ont encaissé les paiements du mois de mars de la part des parents puis ont déclaré qu’elles ont des difficultés pour payer les salaires de leurs employés dont des milliers ont été licenciés.

Lire aussi : Frais de scolarité : le bras de fer écoles privées/parents d’élèves

«Au cours du mois de mars dernier, nous avons eu un vrai problème avec les écoles privées», a déclaré Amkraz, expliquant que ces dernières avaient déclaré que plus de 48.000 de leurs salariés ont perdu leur emploi bien que les parents aient payé le mois de mars.

Le responsable gouvernemental s’est interrogé devant les députés si de tels comportements de la part des responsables de ces écoles, et aussi de certaines cliniques et pharmacies étaient acceptables, soulignant qu’ils ne peuvent bénéficier des aides financières sans raison aucune.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

168 nouveaux cas confirmés au Maroc, 3.377 au total, mercredi à 10h

Article suivant

Mark Willis : "Nous avons dû suspendre les opérations du groupe Accor dans plus de 50% de notre inventaire global"