Agenda

La 1ère Rencontre des Entrepreneurs Francophones prévue les 24 et 25 août à Paris

La première Rencontre des Entrepreneurs Francophones (REF) s’effectuera les 24 et 25 août prochain à l’hippodrome de ParisLongchamp, à l’initiative du Mouvement des entreprises de France (Medef), l’organisation patronale française. L’occasion pour les participants d’échanger avec les acteurs économiques francophones, aussi bien du monde des entreprises que des pouvoirs publics, et des institutions patronales des différents pays francophones.


Des rencontres qui vont s’articuler autour de plusieurs grands débats thématiques comme villes francophones et croissance, grands projets, formations, développement du numérique et transition écologique, avec la participation de personnalités politiques de pays francophones du globe et des entreprises ayant des intérêts dans la zone francophone.

Lire aussi | Abdelmalek Alaoui : «Le Maroc n’est jamais aussi fort que dans la tempête»

Faut-il préciser que la REF ambitionne à court terme d’accroître, par des actions concrètes et des rencontres entre chefs d’entreprises, les flux d’affaires entre pays francophones, en ancrant l’usage du français par l’extension de liens commerciaux.

A moyen terme, les initiateurs entendent, au-delà du développement de nouvelles activités économiques, développer et défendre les positions économiques francophones dans l’ensemble des instances internationales et soutenir le développement du système juridique civiliste, de normes techniques et standards favorables et d’outils, véhicules et pratiques commerciales et financières ressortant de leur vision et usage des affaires et de leur approche du capitalisme et de l’entreprise.

Lire aussi | Said Guemra : « 52% de notre consommation électrique ne sera pas renouvelable en 2030 ! »

A noter que plusieurs personnalités marocaines prendront part à cette première Rencontre des Entrepreneurs Francophones, au rang desquels, Chakib Alj, Président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mehdi Tazi,Président-directeur général de Beassur Marsh, vice-président général de la CGEM, Badr Ikken, Directeur général de l’Institut de Recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et Coprésident du Green Energy Park, ou encoreLamia Tazi, présidente-directrice générale de SOTHEMA et Rita Maria Zniber, Présidente-directrice générale de Diana Holding.

 
Article précédent

La CGEM a tenu ses AGO et AGE

Article suivant

Covid-19. La France intègre le Maroc sur sa liste rouge