Débat

Economies circulaire et bleue : La Britcham lance le débat au Maroc

La Chambre de Commerce Britannique pour le Maroc a organisé, ce jeudi, à Casablanca, sa première édition des Britcham-Conferences pour l’année en cours, sous le thème « Economie circulaire, Economie bleue : Quel avenir pour le Maroc ? ».


Cette rencontre s’inscrit dans la lignée des grandes conférences-débats de la BritCham. Destinée aux entreprises adhérentes à la Chambre, aux opérateurs économiques et aux médias, cette conférence aura pour but de débattre du rôle de l’économie bleue et de l’économie circulaire dans la transformation structurelle du Maroc, des opportunités qu’elle offre, les enjeux et les défis y afférents ainsi que la stratégie nationale mise en place pour en faire un levier de croissance et de développement durable.

Cette conférence-Débat a été animée par un panel d’intervenants et d’experts de très haut niveau notamment : Mohamed Benyahya, Secrétaire général du département de l’Environnement auprès du ministère de l’Energie, des Mines et du Développement durable qui a présenté la stratégie nationale mise en œuvre pour le développement de l’économie circulaire et de l’économie bleue ainsi que les ambitions du royaume en la matière.

De son côté, Said Mouline, directeur général de l’Agence nationale pour l’efficacité énergétique (AMEE), a exposé les potentialités dont regorge l’économie bleue et présenté les pays modèles en la matière. Quant à Tarik Hamane, conseiller auprès du président directeur général de MASEN, il a détaillé les opportunités offertes par l’économie circulaire et les défis auquels fait face le Maroc pour la faire émerger. Mohamed Soual, exécutif vice-président, Chef Economiste à OCP Group a, pour sa part, exposé le rôle de l’économie circulaire dans la rationalisation de la gestion des ressources ainsi que les enjeux pour le tissu industriel marocain.

L’économie circulaire vise à changer de paradigme par rapport à l’économie dite linéaire, en limitant le gaspillage des ressources et l’impact environnemental, et en augmentant l’efficacité à tous les stades de l’économie des produits. Quant à l’économie bleue, elle a été initié pa dans les années 1990 par Gunter Pauli, entrepreneur et économiste Belge. Le modèle économique actuel produit de grandes quantités de déchets et est également émetteur de polluants. L’économie bleue vise à ne plus produire de déchets et de polluants en s’inspirant de ce que fait la nature.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Amazon promet un investissement de 1 milliard de dollars en Inde

Article suivant

HACA : Conférence à Rabat sur la régulation des médias dans le numérique