Investissement

Ecosystèmes industriels : Le détail des 16 projets d’investissements validés

Ce mardi 2 février, Moulay Hafid ElAlamy, ministre de l’Industrie et du Commerce et Abdelouahed Kabbaj, président du Fonds Hassan II ont paraphé, avec  les industriels pas moins de seize nouveaux projets d’investissements. Le montant global de ces investissements s’élève à 1,4 milliard de DH, permettra la création de 4.100 emplois et devrait générer pas moins de 2,8 milliards de DH de chiffre d’affaires à l’export.


Sur les 16 projets accompagnés, 11 concernent le secteur automobile, 4 l’aéronautique et 1 l’électronique. Il s’agit d’investissements de création et d’extension qui couvrent notamment, des métiers diversifiés de la chaine de valeur automobile t aéronautique. Par exemple, on notera la production de pare-brises, la confection de housses, câble automobile et aéronautique ou encore la fabrication de matériaux compostes. Le détail des 16 projets ci-dessous. « Ces nouveaux projets témoignent de la vitalité de filières industrielles performantes offrant actuellement de réelles opportunités aux opérateurs, grâce à la dynamique du Plan d’Accélération industrielle (PAI et au déploiement des écosystèmes en particulier, qui réunissent désormais les conditions de compétitivité et de performance », souligne le ministre de l’Industrie et du Commerce lors de la cérémonie officielle. Ainsi et selon l’origine du capital, la France s’accapare la part du lion dans ce nouvel appui du Fonds Hassan II avec 36% des projets validés, talonnée par l’Allemagne (30%). Les Etats Unis obtiennent 14% des  et 13% pour les industriels tunisiens. L’Espagne et les Emirats Arabes Unis ont obtenu respectivement 6 et 1% de l’enveloppe global du financement alloué par le Fonds.

Modèle1Il faut dire que l’importance du concours du Fonds Hassan II pour l’accompagnement des projets d’investissements se mesure par l’effet de levier généré pour chaque projet. En d’autres termes, 1 million de DH de contribution du Fonds génère 8,22 millions de DH d’investissement et participe à la création de 21 emplois stables.

Notons par ailleurs que depuis le lancement du PAI en 2014, 52 contrats d’investissement dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et de l’électronique, d’un montant global de 4,4 milliards de DH ont été conclus dans le cadre de l’appui du Fond Hassan II. A terme, ils permettront la création de 14.110 emplois et devraient générer près de 10 milliards de DH de chiffre d’affaires.

Le détail des 16 projets d’investissements :

Capture d’écran 2016-02-02 à 15.54.43

Capture d’écran 2016-02-02 à 15.54.58

Capture d’écran 2016-02-02 à 15.55.09Capture d’écran 2016-02-02 à 15.55.19Capture d’écran 2016-02-02 à 15.56.22 assadCapture d’écran 2016-02-02 à 15.56.22 Capture d’écran 2016-02-02 à 15.56.14 Capture d’écran 2016-02-02 à 15.56.02 Capture d’écran 2016-02-02 à 15.55.46

RDO

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Moncef Belkhayat démissionne du conseil de la ville

Article suivant

Le Maroc Participe au BIOFACH 2016 à Nuremberg