Energie renouvelable

Efficacité énergétique : 150.000 emplois prévus à l’horizon 2030

La stratégie nationale pour l’efficacité énergétique vise la création de 150.000 emplois à l’horizon 2030, selon le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.


La stratégie nationale pour l’efficacité énergétique, qui présente un intérêt pour les principaux secteurs consommateurs d’énergie notamment les bâtiments, l’industrie, les transports, l’éclairage public, l’agriculture et la pêche, ambitionne de créer un total de 150.000 emplois à l’horizon 2030, indique le ministère dans une note sur la répartition régionale de l’investissement, accompagnant le Projet de loi de finances 2020 (PLF 2020).

Elle vise également à réduire la facture énergétique de près de 250 milliards de dirhams (MMDH) et à éviter l’émission d’environ 125 millions de tonnes de gaz à effet de serre, relève la même source.

Ainsi, cette stratégie se décline à travers la mise en œuvre de plusieurs actions, notamment le programme d’efficacité énergétique dans les mosquées, fait savoir la même source, notant qu’à ce jour, 500 mosquées ont bénéficié du programme pour un montant de 6 millions de dirhams (MDH) répartis sur les villes de Tanger, Marrakech, Oujda, Casablanca, Fès, Rabat, Meknès, Salé et Agadir. L’étape suivante est d’équiper 2.400 mosquées avec un budget de 30 MDH dans la majorités des régions du Royaume.

Elle porte également sur la mise en place de systèmes solaires photovoltaïques dans les établissements d’éducation et les centres de santé dans le monde rural et sur l’installation des panneaux solaires au niveau de l’hôpital Ibn Sina à Rabat (Projet pilote). L’hôpital Ibn Sina de Rabat a bénéficié d’une centrale photovoltaïque de 150 kilowatts-crête permettant d’économiser 54% d’énergie.

Cette stratégie se décline en outre à travers l’économie de l’énergie dans la cité universitaire de Marrakech (Projet pilote), relève la note, précisant qu’une enveloppe budgétaire de 5,87 MDH a été consacrée à l’amélioration de l’éclairage, la production d’électricité par panneaux solaires et des chauffe-eaux solaires. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le PLF 2020 prévoit une dotation de plus de 13 milliards de DH

Article suivant

IDE : le Maroc capte 3,6 milliards de dollars en 2018