Il fait l'actu

Elalamy : La Turquie accepte de revoir l’accord de libre-échange

La Turquie a accepté, dernièrement, de revoir l’accord de libre-échange avec le Maroc, pour qu’il soit mutuellement bénéfique, a annoncé lundi à Rabat, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants relative aux « bilans des accords de libre-échange », Elalamy a affirmé que la partie turque a accepté, après « un vif débat », de revoir l’accord de libre-échange, notant que le déficit de cet accord s’élevait à 1,2 milliard de dollars.

Le ministre a relevé que les relations commerciales ont enregistré un déficit de 18 MMDH, notant que le volume des investissements turcs au Maroc ne dépasse pas 1%.

Elalamy a souligné que le différend entre le Maroc et la Turquie est « commercial » et centré principalement sur le textile, rappelant à cet égard que le nombre d’emplois perdus par le Maroc dans ce secteur s’élevait à 19.000 en 2014, 24.000 en 2015, 35.000 en 2016 et 44.000 en 2017.

Le ministre a affirmé que le Maroc a fait part à la Turquie de ces préjudices, tout en réclamant une solution qui ne porte pas atteinte aux intérêts du Royaume, faute de quoi l’accord sera « résolu unilatéralement ».

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Casablanca abrite la 4ème édition des Matinées de l’industrie

Article suivant

Refinancement: Voici les détails de la circulaire de Bank Al-Maghrib