Politique

Election de la 2e Chambre : l’Istiqlal domine !

Les résultats des élections de la Chambre des Conseillers sont tombés vendredi 2 octobre dans la soirée. La nouvelle configuration de la deuxième Chambre est dominée par les partis de l’opposition. Détails.


 

La nouvelle configuration de la Chambre des conseillers est désormais dominée par les principaux partis de l’opposition. Ils ont remporté les 55 sièges sur les 120 que compte la Chambre haute du parlement, contre 32 sièges pour les partis de la majorité.

Dans le détail : Le Parti de l’Istiqlal a obtenu 24 sièges. Un de plus donc que le Parti Modernité et Authenticité qui les talonne avec 23 sièges.
Les deux autres partis de l’opposition, l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) et l’Union Constitutionnelle (UC) ont obtenu respectivement 5 et 3 sièges.

Du côté de la majorité gouvernementale, le Parti de la Justice et du Développement (PJD) a réalisé une progression notable en remportant 12 sièges, suivi du Mouvement Populaire (MP) avec 10 sièges, du Rassemblement National des Indépendants (RNI) avec 8 sièges et du Parti du Progrès et de socialisme (PPS) avec deux sièges. 

Compte tenu de ces résultats, l’opposition est en passe de s’assurer logiquement la présidence de la haute chambre du parlement pour un deuxième mandat consécutif. 

S’agissant des représentants des salariés, l’Union marocaine du travail (UMT) a remporté 6 sièges, la Confédération démocratique du travail (CDT) et l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) 4 sièges chacune, l’Union générale des travailleurs au Maroc (UGTM) 3 sièges, la Fédération démocratique du travail (FDT), l’organisation démocratique du travail (ODT) et le syndicat national démocratique (SND) 1 siège chacun.

 
Article précédent

Kanouni défend la politique de proximité d'AL Omrane à Casablanca (Vidéo)

Article suivant

Election de la Chambre des Conseillers : Le PAM perce dans la région de Casablanca-Settat