Politique

Élections 2021 au Maroc. Abdessamad Haiker monte au créneau

Affilié au Parti de la Justice et du Développement (PJD), Abdessamad Haiker a précisé que la campagne électorale aurait fait l’objet de certains manquements.


Le Premier Vice-président du Conseil de la Commune de Casablanca a souligné que durant sa campagne, le PJD a été confronté à une utilisation excessive de fonds financiers utilisés par certains partis. Une pratique que le Président de l’arrondissement du Maârif à Casablanca, a qualifiée d’interdite.

Lire aussi | Aziz Akhannouch : « Le RNI a misé sur les jeunes »

Et de poursuivre : «de tels abus frappent en profondeur l’essence même du processus démocratique basé sur le principe de la concurrence honnête et violent également certains principes constitutionnels». Abdassamad Haiker a noté que le PJD a toujours bénéficié du soutien des citoyens à l’occasion des campagnes électorales, ce qui en fait d’ailleurs la fierté du parti.

 
Article précédent

Chafik El Oudghiri, porte-parole du RNI : «Ces élections démontrent que les marocains veulent le changement »

Article suivant

Élections 2021 au Maroc. Voici les résultats partiels des législatives [Ministère de l'Intérieur]