International

Élections américaines : Joe Biden pourrait annoncer sa victoire ce vendredi soir

Le dépouillement des votes se poursuit au Etats-Unis. Et les médias américains annoncent un discours du candidat démocrate Joe Biden ce soir. Selon des sources concordantes, il pourrait bien annoncer sa victoire lors de ce discours. Donald Trump, de son côté, continue de clamer haut et fort sa victoire, alors même qu’il est en perte de vitesse dans plusieurs Etats clés.


Pour le moment Jo Biden maintient son avance sur le président sortant Donald Trump, avec 254 grands électeurs pour le candidat démocrate contre 213 pour son adversaire républicain (CNN). Mais, difficile pour le moment de dire si Jo Biden sera le prochain président des Etats-Unis, d’autant plus que le décompte des voix continue dans les Etats clés tels que la Pennsylvanie, la Géorgie et le Nevada. Selon les médias américains, le candidat démocrate a, pour le moment, une légère avance en Pennsylvanie et au niveau de la Géorgie (49,4% contre 49,4%), mais avec une avance en termes de votes. En Pennsylvanie, il ne reste plus que les votes par correspondance, qui sont  historiquement acquis au parti démocrate. Avec ses 253 grands électeurs déjà acquis (CNN), si Joe Biden remporte la Pennsylvanie, il deviendra d’office président des Etats-Unis puisque cet Etat dispose de 20 grands électeurs. Ceci portera donc le compte à 273 grands électeurs (il faut 270 grands électeurs pour être élu).

Lire aussi| ABA Capital fait encore parler d’elle

Aussi, le Nevada, l’Arizona et la Caroline du Nord doivent encore affiner leurs résultats. Pour sa part, Donald Trump s’accroche toujours et croit encore à ses chances de remporter l’élection. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le président américain a donné un discours pour le moins bizarre. « Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l’élection », a-t-il déclaré depuis la Maison Blanche. Une déclaration de plus pour jeter le doute sur le processus électoral américain.

D’ailleurs, plusieurs chaînes diffusant le discours en direct de la Maison-Blanche l’ont coupé alors que le candidat républicain affirmait avoir remporté la victoire et dénonçait sans preuve des fraudes. D’ailleurs, certains ténors  du parti républicain principaux législateurs républicains tels que Mitt Romney (Sénateur de l’Utah) et bien d’autres comme Chris Christie (ex-Gouverneur de l’Etat du New Jersey), ont critiqué vendredi l’affirmation non fondée du président Donald Trump selon laquelle les démocrates tentent de «voler» l’élection.

Lire aussi|Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian attendu au Maroc lundi

Le président américain a déjà déployé son « armée » d’avocats dans les différents Etats du pays pour engager une sérieuse et longue bataille juridique. Toutefois, selon les informations de CNN, certains proches de Donald Trump commencent à s’écarter de lui. Son entourage semble prendre ses distances avec les accusations de fraude lancées par Donald Trump et le président s’en retrouve isolé, explique la chaîne américaine. Il reste toutefois quelques alliés du président qui lui disent ce qu’il a envie d’entendre, selon ces mêmes sources.

A suivre.

 
Article précédent

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian attendu au Maroc lundi

Article suivant

Mobilité internationale des étudiants marocains (3/5) : l’Allemagne et l’Espagne en force