Société

Electricité : Les actes de vandalisme et de vol coûtent 1 milliard de DH par an à l’ONEE

Les actes de vandalisme des équipements électriques et de vol d’électricité coûtent très cher à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Ce phénomène cause chaque année à l’Office un manque à gagner de 1 milliard de DH.


Chaque année, l’ONEE subit de nombreux actes de vandalisme de ses équipements électriques et de vol d’électricité. L’Office estime le manque à gagner à 1 milliard de DH. Dans un rapport adressé au chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, l’ONEE que malgré le renouvellement chaque année d’une partie de son matériel et la réparation de ceux qui sont endommagés, il n’arrive toujours pas à maîtriser les pertes d’électricité dues aux actes de vandalisme opérés sur ses installations. Ces sabotages sont devenus de plus en plus fréquents dans les périphéries des villes et dans les quartiers pauvres de ces dernières, précise le rapport qui déplore l’inaction des autorités en vue d’y mettre un terme, alors que de lourds investissements sont consacrés chaque année à l’acquisition ou à la réhabilitation de matériels.

Lire aussi| L’actionnaire chinois de la Société d’Aménagement de Tanger Tech en visite au Maroc

Dans ce rapport, l’ONEE expose également au chef du gouvernement ses difficultés financières de plus en plus récurrentes. Ces dernières sont, en effet dues aux acquisitions de nouvelles infrastructures au profit des aéroports et des gares, entre autres, dans le cadre de son expansion ainsi qu’au retard dans le paiement des factures. A ces contraintes, s’ajoute aussi le rejet des propositions de hausse du tarif électrique par le gouvernement afin de préserver la paix sociale n’arrange pas cette situation, répertorie le rapport.

Lire aussi| Maghreb Steel : le sauvetage de la dernière chance ?

 
Article précédent

L’actionnaire chinois de la Société d’Aménagement de Tanger Tech en visite au Maroc

Article suivant

Maroc : les migrants sans-papiers et résidents en situation irrégulière peuvent-ils se faire vacciner ?