Actualités

Elle fait l’actu : Laïla Mamou, présidente du directoire de Wafasalaf


La filiale de crédit à la consommation du groupe Attijariwafa bank qu’elle préside retrouve le chemin de la dette privé.  Wafasalaf vient d’obtenir le visa du CDVM pour l’émission d’un emprunt obligataire subordonné non coté d’un montant global maximum de 200 millions de DH d’une maturité de 5 ans. Cet emprunt dont la période de souscription s’étalera sur la période allant du 29 au 31 octobre 2014 inclus, intervient un peu plus d’un mois après que Mme Mamou ait dévoilé les nouvelles orientations stratégiques pour les trois années à venir de Wafasalaf. En effet, d’ici à 2017, le N°1 du crédit conso prévoit de soutenir la consommation des ménages à travers le financement de 500 000 projets. Wafasalaf souhaite ainsi accéder à des conditions de financement compétitives afin d’assurer la pérennité de l’activité. Actuellement, la filiale de crédit à la consommation du groupe Attijariwafa bank qui a fêté en
septembre dernier son 25 ème anniversaire, veut émettre des obligations afin de renforcer son ratio de solvabilité. Elle entend alors poursuivre sa stratégie de développement à l’international et de diversification de ses sources de financement. En effet, Mme Mamou qui a fait de la filiale de crédit à la consommation du groupe Attijariwafa bank le N°1 du crédit conso, veut exporter davantage l’expertise du N°1 du crédit conso en Afrique subsaharienne après son expérience en Tunisie et au Sénégal.

 
Article précédent

Entrepreneuriat : Marrakech abrite le 5ème Global Entrepreneurship Summit

Article suivant

Assurance : la reprise