Elle fait l'actu

Elle fait l’actu : Maryam Touzani, réalisatrice

Le long-métrage « Adam » de la réalisatrice marocaine Maryam Touzani donne à apprécier une œuvre artistique complète et gorgée de valeurs et de sentiments humanistes, selon le journal égyptien « Al Yaoum Assabie ».


Ce film, qui a décroché l’étoile de Bronze de l’édition 2019 du Festival d’El Gouna (19-27 septembre en Egypte), est l’une des plus belles productions du 7ème art marocain ces dernières années, écrit le quotidien dans sa livraison de lundi, évoquant « une œuvre artistique distinguée qui propose un langage cinématographique très remarquable ». « Adam » traite de la souffrance de la femme sans offensive à l’encontre de l’homme et loin du traitement classique des conflits sociétaux, ajoute la publication.

Maryam Touzani « a pu aborder avec finesse une thématique éminemment complexe, offrant au cinéphile une belle immersion dans le quotidien et les problèmes de la femme arabe », selon le journal. Mettant en vedette Loubna Azabal et Nisrin Erradi, « Adam » avait représenté le Maroc dans la section « Un Certain Regard » lors de la 72è édition du Festival de Cannes.

Premier long-métrage de Maryam Touzani, « Adam » relate le combat des femmes célibataires, à travers l’histoire de Samia, une jeune campagnarde qui tombe enceinte suite à une relation hors mariage et qui décide au huitième mois de sa grossesse d’abandonner son bébé à qui veut l’adopter.

Née à Tanger en 1980, Maryam Touzani a débuté sa carrière dans le journalisme avant de se spécialiser dans le cinéma après des études à Londres. En 2011, elle a réalisé son premier court métrage, « Quand ils dorment », suivi de « Sous Ma Vieille Peau » en 2014 , et « Aya va à la plage » (2015). En 2017, elle a participé en tant qu’actrice au long métrage « Razzia » de Nabil Ayouch.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Mark Zuckerberg veut anticiper la pensée humaine

Article suivant

Coupe Mohammed VI : Le Raja arrive en Jordanie