Elle fait l'actu

Elle fait l’actu : Mogherini, cheffe de la diplomatie européenne

La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherni, s’est dite lundi « fière » du nouveau partenariat de l’Union européenne (UE) avec l’Afrique qui va au-delà du schéma archaïque « donateur-bénéficiaire ».


« Au cours des dernières années, nous nous sommes rendu compte que la vieille mentalité donateur-bénéficiaire, voire un partenariat basé uniquement sur la gestion des flux migratoires, ne fonctionnait tout simplement pas », a-t-elle affirmé devant la Conférence annuelle des ambassadeurs de l’UE à Bruxelles.

« Cela ne répondait pas aux ambitions, ni aux aspirations et besoins de nos interlocuteurs (…) Nous sommes passés donc de simplement travailler pour l’Afrique à travailler avec l’Afrique », a ajouté Mogherini. A ses yeux, il s’agit désormais de l’un des plus solides partenariats de l’UE.

« Nos amis africains proposent des solutions africaines aux problèmes africains. Nous mettons notre force, ainsi que nos ressources, derrière leurs solutions », a assuré la haute représentante de l’UE.

Elle a cité le soutien européen à l’initiative G5 Sahel et sa force militaire commune, qui s’inscrit dans la même logique sous-tendant le plan d’investissement externe de l’UE, « le plus vaste programme d’investissement jamais réalisé pour l’Afrique », ou encore le Sommet d’Abidjan (5ème Sommet Union africaine – UE) de 2017.

Ce sommet avait fixé les priorités communes pour le partenariat UE-Afrique dans quatre domaines stratégiques: « perspectives économiques pour les jeunes », « paix et sécurité », « mobilité et migration » et « coopération sur la gouvernance ».

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

En images – La séance d’entrainement des Lions de l'Atlas

Article suivant

CIH Bank améliore ses dépôts clients