Elle fait l'actu

Elle fait l’actu : Myriam El Khomri, ministre française du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social

La ministre française d’origine marocaine sera pour la deuxième fois en déplacement officiel au Maroc (le premier s’est effectué en septembre 2015 lors de la visite du président de la France François Hollande) à Rabat et à Tanger les 2 et 3 février prochains. Sa visite visera notamment à développer la coopération franco-marocaine au service de la formation professionnelle et de l’emploi.


A Rabat le 2 février, la ministre s’entretiendra avec son homologue Abdeslam Seddiki notamment au sujet des perspectives de développement de la coopération franco-marocaine et de la situation des salariés français embauchés sous « contrat de travail d’étranger » au Maroc. Les deux ministres signeront à l’issue de cet entretien une déclaration d’intention qui précise les domaines de coopération retenus pour les années  à venir en matière de travail, d’emploi et de promotion de la santé et de la sécurité au travail.

A Melhoussa, près de Tanger, Myriam El Khomri visitera le 3 février l’Institut de formation aux Métiers de l’Industrie Automobile de Tanger (IFMIA). Inauguré en 2011, cet Institut est financé par un prêt de l’Agence Française de Développement (AFD) et fonctionne dans le cadre d’un partenariat public-privé. Sa gestion a été confiée à l’entreprise Renault Maroc, qui emploie près de 8.000 personnes dans son usine de Tanger.

Enfin, elle participera, aux côtés des autorités marocaines, au centenaire de l’école Adrien Berchet, l’une des deux écoles primaires du réseau d’enseignement français à Tanger. La ministre, qui avait suivi la scolarité de cet établissement entre 1981 et 1987, sera la marraine de cet événement, le parrain sera Youssef Amrani, chargé de mission au cabinet royal. Fondée en 1917, l’école Berchet porte le nom d’un ancien instituteur public à Tanger et aviateur français.

Pour rappel, Myriam El Khomri est née le 18 février 1978 à Rabat. Son père est marocain, gérant d’une boutique de reprographie à Bordeaux. Sa mère est bretonne, professeur d’anglais en coopération au Maroc à sa naissance. Elle a vécu à Tanger jusqu’à l’âge de neuf ans et s’est ensuite installée avec sa famille à Thouars (Deux-Sèvres) puis à Mérignac, près de Bordeaux.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Challenge 588

Article suivant

Les sanctions fiscales à éviter