Aménagement urbain

En plein virage de diversification, Lamalif renforce ses fonds propres

Quelques semaines après avoir changé de dénomination, le leader marocain de l’aménagement urbain se met en ordre de bataille.


Lamalif group (anciennement connu par Lamalif Diffusion) vient de hisser son capital à 30 millions de dirhams suite à une recapitalisation de 20 millions de dirhams. Cette opération vise à renforcer les fonds propres de cette PME basée à Marrakech, alors que ses actionnaires, menés par le fondateur Lakbir Alaoui Ismaili, viennent d’opter pour un virage de diversification et d’implantation en Afrique qui requièrent des investissements importants.

Lire aussi : Aménagement du territoire : le gouvernement dévoile sa stratégie de développement

Aussi, après la première diversification naturelle dans l’éclairage public, en tant qu’intégrateur ou délégataire de services publics auprès des communes urbaines, Lamalif Group compte se lancer également dans des projets immobiliers à taille humaine, le design, l’énergie et l’évènementiel. Une stratégie qui a été accompagnée par un grand effort de recrutement et de renforcement du management. Quant à l’internationalisation, celle-ci s’effectuera désormais à travers la nouvelle filiale Lamalif Africa que le groupe a créée en partenariat avec la star africaine de la chanson Maitre Gims, dans l’optique de développer des projets urbanistiques en Afrique de l’Ouest notamment la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Tchad ou le Mali.

Opérant au Maroc depuis près de 20 ans, Lamalif Group a fourni du mobilier et de l’éclairage urbains pour les rues de Marrakech, Tanger, Rabat, Tétouan, Al Hoceïma et bien d’autres villes.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

CAN 2019 : Les deux derniers tickets pour les quarts de finale

Article suivant

Sommet UA : la Zone de libre-échange africaine lancée