Entreprenariat

Enactus : début de domination de l’EHTP

Deuxième consécration consécutive de L’École Hassania des Travaux Publics (EHTP) à la compétition nationale Enactus Morocco, dont la quatorzième édition a été organisée le 20 juin 2017 à Casablanca.


L’Enactus EHTP représentera ainsi le Maroc, pour la deuxième fois, à la World Cup prévue à Londres au mois de septembre 2017. Grâce à ses projets à très fort impact dont Mistomar, un espace de stockage et de conditionnement sous-terrain qui permet la conservation des produits agricoles pour une durée allant jusqu’à 8 mois, elle a conquis le jury composé de 40 personnalités représentants différents secteurs d’activité comme Cosumar, OCP, Mckinsey, Dari Couspate et la Société d’Aménagement de Zenata. L’équipe Enactus EHTP avait remporté l’édition 2016 de la Compétition Nationale Enactus, ce qui lui a permis de représenter le Maroc lors de la World Cup organisée à Toronto au Canada.

Au total, dix-huit équipes demi-finalistes représentant différentes universités et écoles d’enseignement supérieur et porteurs d’une cinquantaine de projets de développement durable dans différents secteurs ont pris part à ce showcase entrepreneurial. Cette compétition nationale, qui a réuni 1500 personnes, clôture les séries de phases éliminatoires organisées dans plusieurs villes du Maroc. C’est à l’issue de ce long processus que l’équipe EHTP a décroché son précieux ticket pour Londres.

L’équipe marocaine devra relever un défi que les équipes précédentes semblent avoir largement honoré. L’équipe Enactus Morocco avait en effet été classée 2ème au niveau mondial lors de la World Cup Enactus 2014 qui s’est tenue en Chine et troisième lors de la World Cup Enactus 2015 qui s’est tenue en Afrique de Sud.

Pour rappel, le cycle des compétitions Enactus permet de mobiliser plus de 3000 étudiants, porteurs de plus de 400 projets, qui sont sélectionnés par plus de 200 professionnels et représentants gouvernementaux. En plus de son cycle de compétitions, Enactus c’est surtout 14 années d’impact grâce à un réseau de plus de 5000 étudiants par an provenant de 100 écoles supérieures et universités. Ce sont également plus de 200 projets réellement implémentés et 30 startups créées depuis 2015 dans le cadre du programme d’accélération qui a vu le jour grâce à OCP Entrepreneurship Network.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Le Bahreïni Terra Sola quitte le Maroc

Article suivant

Green Bond : la BCP lève 1,5 milliard de DH