ClimatCOP22Événement

Energies renouvelables : 4,5 milliards d’euros mobilisés pour l’Afrique  

Royal et Mezouar : Présentation du rapport sur l’initiative africaine pour les énergies renouvelables


A l’occasion de la réunion des chefs d’État africains sur l’initiative africaine pour les énergies renouvelables, en présence et à l’initiative du Président de la République française François Hollande, Ségolène Royal, Présidente de la COP21, a présenté ce mardi 20 septembre à New-York les projets concrets d’énergies renouvelables en Afrique à engager sans délai, en lien avec Salaheddine Mezouar, Ministre des Affaires étrangères du Royaume du Maroc et futur Président de la COP22.

A partir des déplacements de la Présidente de la COP21 dans 17 pays africains, de ses échanges avec les dirigeants africains et de l’analyse de groupes d’experts, une liste de 240 projets, représentant une capacité renouvelable de plus de 45 GW, est rendue publique : 13 projets de géothermie : 7 GW ; 58 projets d’hydroélectricité : 20 GW ; 62 projets solaires : 6 GW ; 16 projets éoliens : 5 GW ; 35 projets combinant plusieurs technologies : 1 GW ; 4 stratégies nationales (solaire et éolien) : 8 GW.

A l’occasion de la réunion au siège des Nations unies, la Présidente de la COP21 présente également le bilan des financements des projets décidés depuis la Conférence de Paris sur le climat. En quelques mois, les bailleurs ont mobilisé 4,5 milliards d’euros, contribuant à l’installation de 5,7 GW d’énergies renouvelables.

Lancée par les chefs d’État africains le 1er décembre 2015, en présence du Président François Hollande, l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables vise à augmenter la capacité installée du continent en énergies renouvelables de 10 GW d’ici 2020 et de 300 GW d’ici 2030. Pendant la COP21, 10 bailleurs se sont engagés à mobiliser 10 milliards de dollars (dont deux milliards d’euros pour la France) pour contribuer à l’objectif de cette initiative.

 
Article précédent

Qui gouverne et qui s’oppose : une fin de mandat gouvernemental chaotique

Article suivant

Zurich : Lakjaâ s'entretient avec le Président de la FIFA