Energie

Engie regroupe ses filiales marocaines

Le groupe industriel énergétique français vient de réaliser une restructuration de ses opérations au Maroc. Objectif : satisfaire les attentes des collectivités et des entreprises.


« Dans un monde qui change et où le consommateur devient lui-même producteur d’énergie, nous devons nous adapter ». Philippe Miquel n’y va pas par quatre chemins pour expliquer pourquoi le groupe Engie a réuni l’ensemble de ses filiales au Maroc (Cofely Maroc, Spie et Engie Finatech Services) au sein de la nouvelle entité « Engie Services Maroc ». Pour le président-directeur général, cette union permettra de répondre aux enjeux du modèle énergétique marocain et de construire une nouvelle offre de transition énergétique « As a service » à même de satisfaire les attentes des collectivités et des entreprises.

Lire aussi : Engie recapitalise sa filiale marocaine

Cette nouvelle organisation permettra ainsi au groupe industriel énergétique français de faire face à l’afflux des projets à haute valeur énergétique au Maroc. Cette restructuration contribuera également à améliorer la synergie entre les trois activités et de donner naissance à un nouveau pôle intégré. Engie Services Maroc offrira donc des solutions clients liées à la maintenance multi-technique (Cofely et Spie) et à l’installation électrique (Engie Finatech Services et Spie).

Grâce à la nouvelle entité, le groupe va développer la transition énergétique « As a service », une offre distincte sur le marché de l’énergie articulée autour de solutions intégrées, allant du financement jusqu’à l’installation, la maintenance et l’opérationnalisation. Ces services ciblent en particulier les entreprises et les collectivités locales afin de mieux répondre aux attentes renouvelées du marché.

« Avant, notre métier consistait à concevoir des centrales centralisées et à alimenter des réseaux des clients. Aujourd’hui, de plus en plus de clients alimentent eux-mêmes le réseau électrique. Pour nous, cette évolution s’accompagne d’un changement de métier. Nous devons assister nos clients dans cette transition et les aider à produire leur propre énergie. Nous devons également les accompagner pour mieux connaître leurs besoins et usages et choisir les solutions adéquates : compteurs intelligents, smart grid, big data… », explique Philippe Miquel.

Pour rappel, Engie est présent au Maroc depuis 1907. L’entreprise est entre autres partenaire de Nareva dans le parc éolien de Tarfaya de 300 MW et la centrale thermique de Safi de 1386 MW. Elle propose également des solutions autour de la ville intelligente, dont la mobilité et l’efficacité énergétique.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Arribat Center en feu !

Article suivant

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui