Enseignement

Enseignement français au Maroc : la date du 4 septembre décisive

Dans un courrier adressé aux parents d’élèves, Stéphane Sachet, proviseur du Lycée Lyautey de Casablanca, appelle le personnel, les parents et les élèves à relever collectivement le défi de cette rentrée scolaire inédite.


Le Chef du Groupement de Gestion Casablanca-Mohammedia souligne que les conditions sanitaires de cette rentrée sont évolutives et complexes. « C’est pourquoi, nous avons décidé de construire avec les équipes et les instances représentatives de l’établissement la solution de reprise des élèves la plus pertinente d’un point de vue éducatif tout en étant adaptée à la situation sanitaire à Casablanca et aux directives des autorités marocaines », explique le proviseur.

Lire aussi | « Collectif des 670 » contre « Manifeste des 400 » : Quand les artistes marocains se déchirent sur fond de machination contre le Maroc

Alors que la rentrée a été reportée au 7 septembre (elle se fait habituellement le 2 septembre), Stéphane Sachet annonce que la direction tiendra les parents informés le 4 septembre par rapport aux modalités pédagogiques et pratiques. Aussi, afin de répondre à leurs attentes, la caisse de l’établissement sera ouverte dès mercredi 26 août et un point information sera à leur service dès jeudi 27 août (entrée élèves Lycée).

Lire aussi | Coronavirus au Maroc : 54% du nombre total des infections enregistré en août

Du côté des parents, la date du 4 septembre est considérée par certains comme tardive pour une rentrée scolaire fixée 3 jours après. Aussi, ils se plaignent du mutisme qui concerne l’obligation d’acheter les fournitures et les manuels scolaires. « La direction doit informer les parents bien à l’avance et non 3 jours avant la rentrée. Dans le cas de l’enseignement à distance, les cours se font via une plateforme de visioconférence. Nous sommes censés être au courant pour bien entamer la rentrée », souligne un des parents.

Lire aussi | La Banque Mondiale confirme une récession économique durable au Maroc

 
Article précédent

La Banque Mondiale confirme une récession économique durable au Maroc

Article suivant

Transavia France reprend ses vols vers le Maroc