MRE

Entrepreneurs marocains à l’étranger : la CGEM et le CCME s’allient

La CGEM et le CCME ont décidé de travailler ensemble afin de mobiliser les compétences et entrepreneurs marocains à l’étranger pour investir au Maroc et ainsi contribuer au développement économique de leur pays. Une convention vient d’être signée dans ce sens.


Karim Amor, Président de MeM by CGEM dédiée aux Marocains Entrepreneurs et Hauts Potentiels du Monde et Abdellah Boussouf, Secrétaire Général du Conseil de la Communauté Marocaine à l’Étranger (CCME), ont signé mardi 6 avril une convention cadre de coopération. En vertu de ce partenariat, MeM by CGEM et le CCME travailleront en vue de mobiliser les compétences et entrepreneurs marocains à l’étranger pour investir au Maroc et ainsi contribuer au développement économique de leur pays.

Lire aussi| Projet Agribooster : OCP Africa reçoit le soutien du programme des Ponts du Commerce Arabo-Africains

Cette collaboration portera également sur l’identification et le management de profils de Marocains du monde. « En tant que Représentant du secteur privé au Maroc et de la région rassemblant les forces vives du pays à l’étranger, nous sommes honorés de nous allier au CCME qui représente pour nous, de par son expérience, une complémentarité utile avec notre savoir-faire », souligne Karim Amor, Président de MeM by CGEM. « Ainsi, dans le cadre des 5 piliers de l’action de notre région, nous donnons aux MeM l’occasion d’imprimer, par l’action, leur volonté de contribuer à l’économie marocaine, notamment à travers le partenariat interentreprises et le mentoring avec  des entrepreneurs d’expérience », a-t-il  ajouté.

Pour sa part, Abdellah Boussouf affirme que : « Les Marocains à l’étranger sont au cœur du développement économique du Royaume. Les trois principaux pourvoyeurs de devises au Maroc sont les Marocains du monde grâce aux transferts financiers, les touristes, catégorie dans laquelle les MRE sont également comptabilisés, et les Investissement directs étrangers (IDE). Au-delà de cet apport économique, il y a un attachement fort au Royaume mais aussi un ancrage profond au niveau des régions d’origine ».

Lire aussi| Coronavirus : seules les personnes vaccinées peuvent accomplir la Omra

 
Article précédent

Projet Agribooster : OCP Africa reçoit le soutien du programme des Ponts du Commerce Arabo-Africains

Article suivant

Lahcen Mahraoui : «le secteur des énergies renouvelables marocain offre d’importantes opportunités aux hommes d’affaires irlandais»