Media

Eric Zemmour s’en prend violemment à l’immigration et à l’islam

Lors du rassemblement d’extrême droite organisé par des proches de Marion Maréchal ex Lepen, en quête d’une « alternative » à Emmanuel Macron, Éric Zemmour s’exprime en lançant une violente charge contre l’islam et les immigrés « colonisateurs ».


Le polémiste, récemment condamné pour incitation à la haine religieuse, a jugé que les « problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam« , dans un discours très violent contre les immigrés « colonisateurs » et « l’islamisation de la rue ». 

«En France, comme dans toute l’Europe, tous nos problèmes sont aggravés par l’immigration, école, logement, chômage, déficits sociaux, ordre public, prisons (…) et tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam. C’est la double peine», a-t-il dit. L’Etat français est devenu, selon Eric Zemmour, «l’arme de destruction de la nation et de l’asservissement de son peuple, du remplacement de son peuple par un autre peuple, une autre civilisation».

«Entre vivre (et vivre) ensemble, il faut choisir», a-t-il affirmé, citant l’écrivain Renaud Camus, théoricien du «grand remplacement» de la population blanche et chrétienne par une population immigrée musulmane. «Le retour en arrière ne fait pas un avenir. (…) Tout cela ne rassemble que les craintifs», lui a rétorqué l’essayiste Raphaël Enthoven, seul contradicteur à s’exprimer.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Youth Innovation Summit : Plus de 100 jeunes talents réunis à Rabat

Article suivant

Catastrophes naturelles : assurance obligatoire à partir de 2020